La Roche-sur-le-Buis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Roche et Buis (homonymie).

La Roche-sur-le-Buis
La Roche-sur-le-Buis
Vue du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Nyons et Baronnies
Intercommunalité Communauté de communes des Baronnies en Drôme Provençale
Maire
Mandat
Michel Grégoire
2014-2020
Code postal 26170
Code commune 26278
Démographie
Gentilé Rochois, Rochoises
Population
municipale
295 hab. (2015 en diminution de 12,2 % par rapport à 2010)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 16′ 40″ nord, 5° 18′ 46″ est
Altitude Min. 394 m
Max. 1 369 m
Superficie 27,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
La Roche-sur-le-Buis

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
La Roche-sur-le-Buis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Roche-sur-le-Buis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Roche-sur-le-Buis

La Roche-sur-le-Buis est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Vercoiran Rose des vents
Buis-les-Baronnies N La Rochette-du-Buis
O    La Roche-sur-le-Buis    E
S
Eygaliers Plaisians

La Roche-sur-le-Buis est située à 3 km à l'est de Buis-les-Baronnies. La commune est arrosée par le Menon.

Jusqu'en mars 2015, la commune faisait partie du canton de Buis-les-Baronnies. À la suite du redécoupage des cantons du département, elle est rattachée au canton de Nyons et Baronnies[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Aux XIIe et XIIIe siècles, l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon y possédait un prieuré et trois églises dont elle percevait les revenus[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1989 en cours Michel Grégoire[3] PS Agent technique
Ancien député (1997-2002)
Ancien conseiller général du canton de Buis-les-Baronnies
Conseiller régional de Auvergne-Rhône-Alpes
Président de la communauté de communes du Pays du Buis-les-Baronnies

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2015, la commune comptait 295 habitants[Note 1], en diminution de 12,2 % par rapport à 2010 (Drôme : +4,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
713683752722678701674676625
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
644611623592575540520481452
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
434424412323274243230180175
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
155134147196211287319325330
2013 2015 - - - - - - -
298295-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Commerce[modifier | modifier le code]

Le café La Terrasse, qui est membre du réseau Bistrot de pays[8], adhère à une charte dont le but est de « contribuer à la conservation et à l’animation du tissu économique et social en milieu rural par le maintien d’un lieu de vie du village »[9]. Ce café est fermé de nos jours (été 2012).

Agriculture[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coteaux-des-baronnies.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Chapelle Notre-Dame-de-Pitié, actuellement musée.
  • Église paroissiale Saint-Christophe.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Pitié, aménagé en Musée d'arts et traditions des Baronnies.
  • Chapelle Notre-Dame-de-l'Assomption, dans le hameau des Sias.
  • Musée des métiers anciens.
  • Ruines du château fort médiéval avec donjon sur le rocher dominant le village.
  • Restes d'une tour quadrangulaire à Sias dominant la Cluse.
  • Sentier de randonnée botanique.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le peintre Joseph-Fortuné-Séraphin Layraud est né à La Roche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2014-191 du 20 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Drôme.
  2. Guy Barruol, Michèle Bois, Yann Codou, Marie-Pierre Estienne, Élizabeth Sauze, « Liste des établissements religieux relevant de l’abbaye Saint-André du Xe au XIIIe siècle », in Guy Barruol, Roseline Bacon et Alain Gérard (directeurs de publication), L’abbaye de Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon, histoire, archéologie, rayonnement, Actes du colloque interrégional tenu en 1999 à l'occasion du millénaire de la fondation de l'abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon, Éd. Alpes de Lumières, Cahiers de Salagon no 4, Mane, 2001, 448 p. (ISSN 1254-9371), (ISBN 2-906162-54-X), p. 226
  3. La Roche-sur-le-Buis sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 14 novembre 2014).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. La charte Bistrot de Pays
  9. L'implantation des Bistrots de pays en France métropolitaine en 2010