La Rivière rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rivière Rouge.
La Rivière rouge
Description de l'image Red River-01.png.
Titre original Red River
Réalisation Howard Hawks
Arthur Rosson
Scénario Borden Chase
Charles Schnee
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 133 min.
Sortie 1948

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Rivière rouge (Red River) est un film américain réalisé par Howard Hawks et Arthur Rosson (réalisateur de seconde équipe), sorti en 1948.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule en deux époques.

Tom Dunson et son vieux compagnon Groot quitte la caravane qu'il suivait pour se diriger vers le Texas, afin d'y élever du bétail et faire fortune. Il abandonne une femme du convoi, qu'il aimait pourtant. Quelques jours après, Tom et Groot recueillent un gamin, Matthew Garth, unique survivant de la caravane anéantie par les Indiens. Tous trois s'installent près du Rio Grande, pour démarrer le projet fou de Dunson d'un troupeau de dix mille têtes, dût-il y consacrer dix ans.

Quatorze ans plus tard, Tom Dunson a construit son empire du bétail, mais ne trouve aucun acquéreur dans un Sud appauvri par la guerre de Sécession. Son dernier espoir de faire fortune est de conduire son troupeau de dix mille bêtes pour le vendre au Missouri, une folle expédition jamais tentée auparavant. Tom commande ses cow-boys avec une dureté qui vire à la tyrannie à mesure des difficultés. Son adjoint Matthew le désapprouve et finit par se rebeller lorsque Tom veut pendre deux cow-boys qui ont déserté le convoi. Matthew reprend le commandement et abandonne Tom, qui jure de le retrouver et de le tuer...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Howard Hughes a retardé la sortie du film en accusant Hawks d'avoir plagié Le Banni que Hawks avait pourtant en partie réalisé. Il a fallu l'intervention de John Wayne pour calmer le milliardaire alors fâché avec Hawks.

La Rivière rouge est le premier western de Hawks, la première fois qu'il dirige John Wayne et le premier film de Montgomery Clift découvert par Hawks. Pour la distribution, Hawks avait tout d'abord envisagé d'engager Gary Cooper (Tom) et Cary Grant (Cherry). La version sortie en 1948 qui durait 133 mn fut remaniée par Howard Hawks, et ramenée à 122 mn. La narration initiale était bâtie à partir de la lecture d'un manuscrit, dont les pages apparaissaient au fil du récit, interrompant celui-ci, cassant le rythme du film et imposant un effort de déchiffrement au spectateur. Hawks élimina tous les plans sur ce livre, et les remplaça par les commentaires et les réflexions désabusées en voix hors-champ du vieux Groot, en rapport avec l'action.

Borden Chase a modérément apprécié que Hawks modifie la fin de son roman qui se termine par la mort de Tom Dunson en la remplaçant par un happy end hollywoodien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Red River, trivia sur TCM.com : « Arthur Rosson was given co-director credit because of his extensive and acclaimed work guiding the second unit (Arthur Rosson a été crédité comme co-réalisateur en raison de son important travail de réalisateur de seconde équipe). »

Liens externes[modifier | modifier le code]