La Révolte des élites et la trahison de la démocratie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Révolte des élites et la trahison de la démocratie
Genre

La Révolte des élites et la trahison de la démocratie (titre original : The Revolt of the Elites and the Betrayal of Democracy) est un essai de Christopher Lasch, écrit juste avant sa mort et publié de façon posthume en 1995 (1996 pour l'édition française).

Thématique[modifier | modifier le code]

Divisé en trois parties, ce livre-testament défend l'idée que la démocratie n'est plus menacée par les masses, mais par ceux qui sont au sommet de la hiérarchie.[réf. nécessaire]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]