La Réunification des deux Corées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Réunification des deux Corées
Auteur Joël Pommerat
Genre Théâtre
Pays d'origine France
Éditeur Actes Sud
Date de création en français 17 janvier 2013
Lieu de création en français Atelier Berthier de l'Odéon - Théâtre de l'Europe
Compagnie théâtrale Louis Brouillard
Metteur en scène Joël Pommerat
Scénographe Éric Soyer

La Réunification des deux Corées est une pièce de théâtre écrite et mise en scène par Joël Pommerat, créée en janvier 2013 aux Ateliers Berthier de l'Odéon – Théâtre de l’Europe. Le texte de la pièce est publié en 2013 par les éditions Actes Sud[1],[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

La Réunification des deux Corées est une pièce de théâtre sans unité narrative. En effet, elle est composée de vingt instantanés[3], vingt moments dramatiques fictionnels mettant en scène des hommes et des femmes, parfois en couple, en trio, ou plus. Ces épisodes autonomes d’un point de vue dramatique, sont interdépendants[4] d'un point de vue thématique. À travers ces différentes scènes, Joël Pommerat propose un panorama autour du thème de la relation amoureuse, dont il considère l'intérêt dramatique. La relation amoureuse, du fait de son intensité, est « propice à l’aveuglement »[5] et donc à l'action dramatique. Ainsi, les scènes se succèdent alternant entre mouvements d’union ou de rupture.

Titres des scènes[6][modifier | modifier le code]

  • Le divorce
  • La dispute
  • Les femmes de ménage
  • Le premier amour
  • La justification de l’amour
  • Le deuil
  • La philtre d’amour
  • Le prêtre et la prostituée
  • La table
  • L’instituteur
  • Le couple trompé
  • Le fils qui part à la guerre
  • Les enfants
  • La femme amnésique
  • Le lit
  • Les deux amis
  • Le médecin et la SDF enceinte
  • Le prix de l’amour (1, 2 & 3)

À propos du titre[modifier | modifier le code]

Malgré une consonance géopolitique[7], il n'est nullement question des deux Corées dans la pièce. En effet, la convocation de la région coréenne permet d’exprimer métaphoriquement la relation amoureuse[8] : le couple est une entité formée par deux individus autonomes et contraires, comme la Corée du nord et la Corée du sud.

Enfin, le sens du titre est éclairé par le texte lui-même dans l’épisode « La femme amnésique[9] ». Quand la femme demande de quelle manière ils s’aimaient lors de leur mariage, L’homme raconte qu’à leur rencontre tout était parfait, que c’était comme « deux moitiés qui s’étaient perdues et qui se retrouvaient[10] ». Il continue sa tirade par la comparaison à la réunification des deux Corées, aux retrouvailles des familles séparées[11].

Le processus d'écriture de Joël Pommerat[modifier | modifier le code]

L'élément fondateur de La Réunification des deux Corées réside dans l'idée d'un dispositif scénique bifrontal[12]. En effet, le public est divisé en deux parties se faisant face. Les personnages évoluent sur un long et noir couloir d'une trentaine se mètres[13], une sorte de no man's land[14]. Une fois le dispositif mis en place, Joël Pommerat a invité des comédiens afin d'expérimenter ce nouvel espace scénique[15]. C'est à partir de ces improvisations que l'auteur a créé son spectacle.

Influences littéraires et cinématographiques[modifier | modifier le code]

Joël Pommerat reprend la structure de la pièce de l'écrivain allemand Arthur Schnitzler La Ronde[16]. L'influence est d'autant plus revendiquée du dramaturge, du fait qu'il réécrit dans la scène finale de La Réunification des deux Corées « le prix de l’amour », la scène d'ouverture de La Ronde « La fille et le soldat[16] ».

Joël Pommerat s'inspire également du film d’Ingmar Bergman Scènes de la vie conjugale (1973[17]). Un parallèle évident peut être tissé entre la première scène de La Réunification des deux Corées « Le divorce » et l'un des extraits du film L'Art de cacher la poussière sous les meubles[16].

Distribution[18][modifier | modifier le code]

Acteurs Rôles
Saadia Bentaïeb La femme qui veut divorcer

Nicole, une femme de ménage

Christelle, la future mariée

La mère d’un jeune enfant dans une école La mère d’un jeune soldat

Agnès Berthon Une femme voulant se séparer d’une autre

Une femme qui rencontre son premier amour

Myriam, une sœur de la future mariée

Celui ou celle qui chante

La directrice de l’école

Une femme qui n’a pas de souvenir

Yannick Choirat Un premier amour

Un médecin, un soir de deuil

Un homme chez lui assis à une table

Un instituteur

Un homme dont les enfants ont disparu

Philippe Frécon Le mari d’une des sœurs de la future mariée

Un homme dans une chambre d’hôtel

Un homme qui attend sa femme en compagnie d’une autre

Un homme dont la femme n’a plus de souvenir

L’ami qui ne comprend pas

Ruth Olaizola Une femme n’arrivant pas à se séparer d’une autre

Corinne, une femme de ménage

Marie-Eve, une sœur de la future mariée

Une femme dont le père vient de mourir

Une femme dont le mari revient après dix ans

Un jeune soldat

Une femme pour qui l’amour ne suffit pas

Une prostituée dans la nuit

Marie Piemontese La voix s’adressant à celle qui veut divorcer

Nathalie, une sœur de la future mariée

Une prostituée chez elle

Une femme qui attend son mari en compagnie d’un homme

Une femme dont les enfants ont disparu

Anne Rotger Cécile, une femme de ménage

Caroline, une sœur de la future mariée

Une femme dans une chambre d’hôtel

Une femme engagée pour garder des enfants

Une femme qui attend un enfant

David Sighicelli Un psychothérapeute

Christian, le futur marié

Le futur mari de celle qui vient de perdre son père

Un prêtre

Le père d’un jeune enfant dans une école

L’ami qui n’arrive pas à se faire comprendre

Celui qui tente de convaincre une jeune femme de ne pas garder son enfant

Maxime Tshibangu L’ami de celle qui rencontre son premier amour

Celui qui revient après dix ans

Le père du jeune soldat

Un homme dans un lit

Celui qui rencontre une prostituée la nuit

Équipe de création[18][modifier | modifier le code]

  • Éric Soyer : scénographie et lumière
  • Isabelle Deffin : création costumes
  • François Leymarie et Grégoire Leymarie : création son
  • Antonin Leymarie : création musique originale
  • Renaud Rubiano : création vidéo
  • Thomas Ramon : Accessoires

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « LA RÉUNIFICATION DES DEUX CORÉES », sur theatre-contemporain.net (consulté le 8 mai 2020)
  2. « La Réunification des deux Corées », sur theatre-odeon.eu (consulté le 8 mai 2020)
  3. Nektarios-Georgios Konstantinidis, La réunification des deux Corées de Joël Pommerat : entre le paradoxe et le conflit., Athènes, ΑΘΗΝΑ : εκδόσες Liberal Books,‎ , 146 p. (ISBN 978-618-5012-36-6), p. 17
  4. Nektarios-Georgios Konstantinidis, La réunification des deux Corées de Joël Pommerat : entre le paradoxe et le conflit, Athènes, ΑΘΗΝΑ : εκδόσες Liberal Books,‎ , 146 p. (ISBN 978-618-5012-36-6), p. 17
  5. Daniel Loayza, « Dossier d'accompagnement 2ème partie », sur théâtre-contemporain.net, 28 janvier 2013. (consulté le 7 mai 2020)
  6. Daniel Loayza, « Dossier d'accompagnement 2ème partie », sur théâtre-contemporain.net (consulté le 8 mai 2020)
  7. Sarah Gandillot, « Joël Pommerat et ses scènes de la vie conjugale », sur Huffingtonpost.fr, Huffpost, (consulté le 12 mai 2020)
  8. Sarah Gandillot, « Joël Pommerat et ses scènes de la vie conjugale », sur huffingtonpost.fr, Huffpost, (consulté le 12 mai 2020)
  9. Joël Pommerat, La Réunification des deux Corées, Arles, Actes Sud, (ISBN 978-2-330-01947-1), "La femme amnésique"
  10. Joël Pommerat, La Réunification des deux Corées, Arles, Actes Sud, (ISBN 978-2-330-01947-1), "La femme amnésique"
  11. Daniel Loayza, « Dossier d'accompagnement 2ème partie », sur théâtre-contemporain.net, (consulté le 12 mai 2020)
  12. « Dossier d'accompagne 2ème partie : L'écriture. Joël Pommerat, propos recueillis par l’équipe des relations avec le public », sur théâtre-contemporain.net, (consulté le 12 mai 2020)
  13. Philippe du Vignal, « La réunification des deux Corées », sur théâtre du blog, (consulté le 12 mai 2020)
  14. Daniel Loayza, « Bible du spectacle », sur theatre-odeon.eu, (consulté le 12 mai 2020)
  15. Joël Pommerat, propos recueillis par l’équipe des relations avec le public., « Dossier d'accompagnement 2ème partie : L'écriture. », sur théâtre-contemporain.net, (consulté le 12 mai 2020)
  16. a b et c « Dossier d'accompagnement 2ème partie », sur théâtre-contemporain.net (consulté le 12 mai 2020)
  17. Gwénola David, « REPRISE/ODÉON-THÉÂTRE DE L’EUROPETEXTE ET MISE EN SCÈNE JOËL POMMERAT », sur journal-laterrasse.fr, La Terrasse, (consulté le 12 mai 2020)
  18. a et b « Bible du spectacle », sur theatre-odeon.eu (consulté le 12 mai 2020)