La Résurrection de Lazare (Rembrandt)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Résurrection de Lazare.
La Résurrection de Lazare
Rembrandt Harmensz. van Rijn - The Raising of Lazarus - Google Art Project.jpg
Artiste
Date
Type
Dimensions (H × L)
96,36 × 81,28 cm
Mouvement
Localisation
Numéro d’inventaire
M.72.67.2, SK-C-1218Voir et modifier les données sur Wikidata

La Résurrection de Lazare est un tableau peint par Rembrandt à la fin des années 1620 ou bien entre 1630 et 1632. Il mesure 96 cm de haut sur 81 cm de large. Il est conservé au musée d'art du comté de Los Angeles aux États-Unis.

Description[modifier | modifier le code]

Le tableau représente l'épisode de la résurrection de Lazare de Béthanie sur l'ordre de Jésus qui lève la main droite. Les témoins présents autour de la tombe, notamment Marie et Marthe, les sœurs de Lazare, affichent un grand étonnement voire de l'effroi. L'opposition entre l'obscurité de la grotte dans laquelle se situe le tombeau et la torche que l'on devine derrière les personnages est un exemple d'utilisation de la technique du clair-obscur qui attire l'attention sur le visage des témoins. Des fourreaux pendus aux murs sont visibles à la droite du tableau[1].

Histoire de l’œuvre[modifier | modifier le code]

L'eau-forte de 1632 présente la même scène d'un autre point de vue.

Rembrandt exécute cette œuvre au début de sa carrière, alors qu'il séjourne encore à Leyde et peu de temps après son apprentissage auprès de Pieter Lastman dont l'influence est visible. La date de réalisation du tableau se situe autour de 1630. Rembrandt exécute deux eaux-fortes sur le même sujet vers 1632 puis en 1642 : la première présente un point de vue différent alors que la seconde représente des personnages différents. L’œuvre renvoie également à une eau-forte non daté de Jan Lievens : ce peintre était alors un ami et collaborateur de Rembrandt[1],[2].

Le tableau est conservé par Rembrandt avant qu'il ne doive le vendre pour éponger ses dettes en 1656. Il passe de main en main en Europe puis est acheté par le philanthrope américain Howard F. Ahmanson Sr. en 1959 qui en fait don au musée d'art du comté de Los Angeles[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « The Raising of Lazarus », sur collections.lacma.org (consulté le 27 septembre 2017).
  2. (en) Wolfgang Stechow, « Rembrandt's representations of the Raising of Lazarus », Bulletin of the Los Angeles County Museum of Art, vol. 19, no 2,‎ .
  3. (en) Ben B. Johnson, « Examination and treatment of Rembrandt's Raising of Lazarus », Bulletin of the Los Angeles County Museum of Art, vol. 20, no 2,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]