La Quinine en thérapeutique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Quinine en thérapeutique
Auteur Louis-Ferdinand Céline
Pays France
Genre Médical
Éditeur Éditions O. Doin
Date de parution 1925
Nombre de pages 138

La Quinine en thérapeutique est un ouvrage médical de Louis-Ferdinand Céline écrit en 1925, et édité par la librairie Oscar Doin, à Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Publié sous son vrai nom, Louis Destouches, et à compte d'auteur, cet ouvrage suit de près La Vie et l'Œuvre de Philippe Ignace Semmelweis, thèse que l'écrivain a soutenue en mai 1924. Tiré à 5 800 exemplaires puis réédité l'année suivante, il semble répondre à une commande de la SDN, pour qui il travaille alors[1]. Ce texte peut ainsi faire figure de thèse complémentaire, la quinine étant un thème courant dans ses correspondances. Un vocabulaire assez technique est employé par l'écrivain, dans un style neutre, constituant une synthèse des connaissances de l'époque sur le sujet[2].

L'écrivain a pu s'inspirer en outre du sujet de la thèse de son arrière-grand-oncle, Théodore Destouches, intitulée Essai sur les préparations pharmaceutiques du quinquina[3].

L'ouvrage est traduit dans les années qui suivent sa publication en italien, en espagnol et en portugais[4].

Ce texte a été réédité dans l'Année Céline de 1999.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'ouvrage commence par une introduction historique. Le médecin poursuit avec une étude chimique, physiologique et thérapeutique de la quinine, puis traite de l'administration des sels de la quinine. Céline rappelle aussi la polémique qui opposa les médecins François Broussais et François Maillot, le premier préconisant la saignée comme seul moyen de guérir le paludisme, le second défendant l'usage des sels de la quinine comme traitement contre cette maladie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David Labreure, Louis-Ferdinand Céline, une pensée médicale, Paris, Editions Publibook, , 124 p. (ISBN 978-2-7483-4762-3, lire en ligne)
  2. Frédéric Vitoux, La vie de Céline, Grasset, , 600 p. (ISBN 978-2-246-35179-5, lire en ligne)
  3. « La Quinine en thérapeutique », sur celiniana4.monsite-orange.fr (consulté le 30 septembre 2015)
  4. Lucie Coignerai-Devillers, « Louis-Ferdinand Céline et la pharmacie », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 74,‎ (lire en ligne, consulté le 6 octobre 2016)