La Proie et l'Ombre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Proie et l'Ombre
17e histoire de la série Yoko Tsuno
Auteur Roger Leloup
Couleurs Studio Leonardo

Thèmes Bande dessinée
Personnages principaux Yoko Tsuno
Vic Vidéo
Pol Pitron
Cécilia
Lieu de l’action Terre (Écosse)

Éditeur Dupuis
Première publication 1981
ISBN 2-8001-0908-4
Nb. de pages 47

Prépublication Spirou (1981)
Albums de la série

La Proie et l'Ombre est la dix-septième histoire de la série Yoko Tsuno de Roger Leloup. Elle est publiée pour la première fois du no 2244 au no 2264 du journal Spirou, puis en album en 1982.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

En vacances en Écosse, Yoko et Pol rencontrent une mystérieuse famille dont la fille, Cécilia, prétend voir le fantôme de sa mère morte dans la folie des années auparavant…

Ces évènements correspondent à une prophétie lancée quinze ans plus tôt par le sorcier Mac Nab, selon laquelle Cécilia doit mourir avant sa majorité.

Vic ayant rejoint ses amis, le trio mettra au jour un audacieux stratagème alliant haute technologie, sosie, légende et passages secrets dans un château écossais, qui vise à éliminer Cécilia afin de bénéficier de son immense fortune.

Personnages[modifier | modifier le code]

Trio Alliés Adversaires

Lieux[modifier | modifier le code]

  • Loch Castle, château imaginaire situé en Écosse

Historique[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

« Les éléments de scénario que je ne savais comment agencer la veille se précisent et commencent à entrer dans une construction. Ils prennent parfois des proportions imprévisibles et le fantastique apparaît. J'ai un faible pour Jean Ray et Edgar Poe. J'essaie toujours de faire la part entre le réel et l'irréel sans négliger l'un et l'autre. À l'heure actuelle, on a besoin de fantastique pour rêver, car tout a été exploré, mais il faut conserver un juste équilibre. »

— Roger Leloup[1]

Cet album est le seul à faire directement référence au surnaturel - les fantômes et revenants - pour mieux le détruire par une explication rationnelle, non sans évoquer une enquête de Sherlock Holmes (Le Chien des Baskerville, d'Arthur Conan Doyle), dans laquelle un chien présenté comme surnaturel se révèle une supercherie[2].

Le château de Glamis inspira Roger Leloup pour créer Loch Castle.

Connu pour être le lieu de l’action de Macbeth de Shakespeare, le loch Castle est inspiré d’un château écossais existant, le château de Glamis. Sa construction débuta en 1400, l’aile droite date de 1440 et l’aile gauche de la fin du XVIIe siècle. Glamis est la maison héréditaire de la famille Lyon, actuelle famille Bowes-Lyon. Ce château est la maison d'enfance d'Elizabeth Bowes-Lyon, future Reine Elizabeth[2].

La Fiat X1/9 72 rouge a cédé sa place au modèle 1979 bleu. Comme c'est le cas en Suisse, l'immatriculation reste au propriétaire.
C'est donc toujours LU 42241.

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Il a été pré-publié dans le Spirou (numéros 2244 à 2264, du 16 avril au [1]).

Album[modifier | modifier le code]

Cette histoire est publiée en album pour la première fois en 1982 chez Dupuis et connaitra diverses rééditions par la suite. En 2009, elle est intégrée au septième volume de l'intégrale de Yoko Tsuno, Sombres complots[3],[4].

Pour le lancement de l'album au Canada, un concours fut lancé pour découvrir un sosie de Yoko. Le choix porta sur une jeune Québécoise de seize ans[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « La Proie et l'Ombre », yokotsuno.com (consulté le ).
  2. a et b « La Proie et l'Ombre », yokotsuno.free.fr (consulté le ).
  3. « Yoko Tsuno -12- La proie et l'ombre », sur www.bedetheque.com (consulté le ).
  4. « Yoko Tsuno (Intégrale) -7- Sombres complots », sur www.bedetheque.com (consulté le ).
  5. « La Proie et l'Ombre », yokotsuno.com (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]