La Presse cherbourgeoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la presse écrite
Cet article est une ébauche concernant la presse écrite.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Presse cherbourgeoise est un ancien quotidien départemental français, rayonnant sur le Nord-Cotentin, dont le siège se trouvait à Cherbourg (Manche).

Son premier numéro paraît le 3 juillet 1944[1], ce qui en fait le premier quotidien de la France libérée. Il prend la suite de Cherbourg-Éclair, qui est interdit de parution à la Libération pour collaboration.

Sa direction est alors confiée à Daniel Yon, agréé par la Résistance.

La Presse cherbourgeoise paraît sous ce titre pour la dernière fois le samedi 3 octobre 1953 pour prendre le lundi 5 octobre 1953 la nouvelle dénomination de La Presse de la Manche [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Françoise Poggioli, Bibliographie de la presse française 1865-1944- 50. Manche, Bibliothèque nationale, 1970.