La Presse cherbourgeoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Presse cherbourgeoise est un ancien quotidien départemental français, rayonnant sur le Nord-Cotentin, dont le siège se trouvait à Cherbourg (Manche).

Son premier numéro paraît le 3 juillet 1944[1], ce qui en fait le premier quotidien de la France libérée. Il prend la suite de Cherbourg-Éclair, qui est interdit de parution à la Libération pour collaboration.

Sa direction est alors confiée à Daniel Yon, agréé par la Résistance.

La Presse cherbourgeoise paraît sous ce titre pour la dernière fois le samedi 3 octobre 1953 pour prendre le lundi 5 octobre 1953 la nouvelle dénomination de La Presse de la Manche [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Françoise Poggioli, Bibliographie de la presse française 1865-1944- 50. Manche, Bibliothèque nationale, 1970.