La Porte Magique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer. (février 2013).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia. La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sources, etc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Découvrez comment faire pour le « wikifier ». Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

La Porte magique
Autre titre francophone Ali Baba
Titre original 'Break the Bank'
Genre Jeu télévisé
Création Richard S. Kline
Présentation Michel Robbe
Musique Eric Melon
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 1
Production
Lieu de tournage studios VCF, (Boulogne-Billancourt) (1987), SFP (1988)
Format d’image 4/3
Production exécutive Nicole Covillers
Société de production La Cinq
Diffusion
Diffusion La Cinq
Lieu de première diffusion Drapeau de la France France
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Public conseillé Tout public

La Porte magique[1], puis Ali Baba adapté du format Break the Bank, jeu télévisé d'origine américaine présenté par Michel Robbe avec Richard Adaridi, la voix-off, et diffusé du lundi au samedi à 19h00, du au [2] sur La Cinq. L'émission était produite par Nicole Covillers.

Origines[modifier | modifier le code]

La Porte magique est adapté du format américain Break the Bank, créé par Ralph Andrews, présenté par Tom Kennedy et diffusé du au sur ABC. Puis du au en syndication. Le jeu fait son retour présenté par Gene Rayburn et diffusé du au en syndication. C'est cette dernière version de Break the Bank qui est adaptée en France.

Déroulement des trois parties du jeu[modifier | modifier le code]

La première partie du jeu voyait s'affronter deux équipes, chacune composée de deux candidats. L'animateur posait des questions devant faire trouver six réponses, chaque réponse étant un mot.

À chaque mot trouvé, des secondes étaient gagnées, pouvant être utilisées dans la seconde partie du jeu.

La totalité des six mots conduisait alors à trouver l'énigme. L'équipe trouvant deux énigmes remportait la partie (qui pouvait donc se dérouler en trois manches) et pouvait continuer le jeu, forte des secondes accumulées.

La deuxième partie du jeu commençait alors. Après l'ouverture de la porte magique, l'équipe gagnante trouvait derrière celle-ci un décor composé de multiples épreuves, chaque épreuve permettant de gagner le lot associé.

Lors de l'évolution du jeu, un bonus temps fut ajouté : les candidats devaient alors presser un buzzer lorsque le signal retentissait pendant le jeu, pour gagner des secondes supplémentaires.

Chaque épreuve remportée, en plus du cadeau, donnait droit à une carte numérotée.

Après comptage des lots remportés, se déroulait la troisième et dernière partie, devant le coffre-fort.

Les candidats pouvaient alors introduire une à une les cartes remportées, l'une des cartes ayant en elle le "code magique", permettant de remporter le gros lot de 50 000 francs.

L'animateur, durant cette dernière étape, pouvait proposer de racheter une ou plusieurs cartes contre de l'argent : les candidats avaient ainsi le choix entre un gain assuré mais plus faible (de l'ordre de 500 à 2.000 francs) et la possibilité de tenter le gros lot.

Variantes télévisuelles et évolution[modifier | modifier le code]

Une déclinaison de l'émission fut créée : En route pour l'aventure, diffusée à partir du le mercredi, animée également par Michel Robbe, les candidats étant des enfants, sponsorisée par la marque de jus de fruits "Banga" (le générique reprenant le thème musical de la publicité)

À partir du , La Porte Magique fait peau-neuve et devient Ali Baba. Le concept reste inchangé, le décor est digne des mille et unes nuits, Michel Robbe est alors accompagné d'une présentatrice dont le pseudonyme est Harmony. L'émission est sponsorisée par les tapis Saint-Maclou.

Puis en 1989, le jeu disparaît de la grille des programmes. La case horaire revient à des séries américaines.

Tournage[modifier | modifier le code]

Les émissions étaient enregistrées aux studios VCF, sis à Boulogne-Billancourt, quartier du Point-du-Jour. Puis à la SFP.

Parodie[modifier | modifier le code]

Les Nuls firent une parodie mélant La Porte Magique et La Roue de la fortune, intitulée La Roue Magique[3]. Ainsi, l'animateur campé par Alain Chabat s'appelait « Michel Jupe », et les deux jeux étaient caricaturés. Philippe Gildas jouait le rôle d'un candidat. Cette parodie faisait partie de l'émission TVN 595, elle-même parodiant une journée-type de télévision de l'époque.

Notes et références[modifier | modifier le code]