La Place

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Place
Auteur Annie Ernaux
Pays France
Genre autobiographie
Éditeur Gallimard
Lieu de parution Paris
Date de parution 1983
ISBN 2070377229
Chronologie

La Place est un roman à caractère autobiographique publié en 1983 par Annie Ernaux aux éditions Gallimard et récompensé par le prix Renaudot en 1984.

Écriture de l'autobiographie[modifier | modifier le code]

Cette auto-socio-biographie[1] a été écrite entre à . Annie Ernaux y relate ses souvenirs d'enfance de façon fragmentaire, l'histoire étant dépendante de sa mémoire. Annie Ernaux confie que le récit est « né de la douleur d'avoir perdu [son] père »[2], ce qui est la raison pour laquelle elle a désiré écrire sur lui[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

L'histoire commence par la mort du père, puis effectue un long retour en arrière sur sa vie. L'auteur, dès les premières pages, annonce son style littéraire : elle compte décrire la vie de son père le plus froidement possible, dans une écriture plate, sans émotion, telle qu'elle lui vient naturellement. Le livre entier est une mise en application de ce principe : le récit d'une vie simple, à l'aide d'un vocabulaire simple, dans des phrases dépouillées à l'extrême.

Éditions[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bérengère Moricheau-Airaud, « Propriétés stylistiques de l’auto-sociobiographie : l’exemplification par l’écriture d’Annie Ernaux », COnTEXTES. Revue de sociologie de la littérature, no 18,‎ (ISSN 1783-094X, DOI 10.4000/contextes.6235, lire en ligne, consulté le )
  2. a et b Annie Ernaux, La Place, Paris/Paris, Belin - Gallimard, , 142 p. (ISBN 978-2-7011-6286-7), Interview d'Annie Ernaux, p.120-121