La Petite Lise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Petite Lise
Réalisation Jean Grémillon
Scénario Charles Spaak
Acteurs principaux
Sociétés de production Pathé-Natan
Pays d’origine France
Genre Mélodrame
Durée 84 min
Sortie 1930

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Petite Lise est un mélodrame français réalisé en 1930 par Jean Grémillon.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Victor Berthier sort de prison et décide d’aller retrouver sa fille Lise. Celle-ci est heureuse de retrouver son père et lui ment en lui disant qu’elle est dactylo alors qu’elle est en vérité fille de joie. Victor offre une montre à Lise portant ses initiales et part chercher du travail. Pendant ce temps, André, amant de Lise, vient lui rendre visite. Ayant besoin d’argent, il l’emmène chez un usurier pour vendre la montre. André en profite pour essayer de soutirer de l’argent à l’usurier. Une bagarre entre les deux hommes s’ensuit et Lise tue accidentellement l’usurier. Lise et André quittent l’appartement laissant le corps sans vie de l’usurier. De retour chez elle, Lise retrouve son père qui lui annonce qu’il a trouvé du travail. Il aperçoit sur le sol le reçu que l’usurier a donné à Lise et comprend qu’elle a besoin d’argent. Il va chez l’usurier pour récupérer la montre mais découvre son cadavre. Il rapporte la montre à Lise et accuse André d’avoir tué l’usurier. André veut se rendre à la police mais Lise dit à son père que c’est elle qui a tué. Désirant le bonheur de sa fille, Berthier va se dénoncer à la police.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Musiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]