La Petite Fille au tambour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le roman. Pour l'article sur le film, voir La Petite Fille au tambour (film, 1984).
image illustrant la littérature <adjF> image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant la littérature britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Petite Fille au tambour
Auteur John le Carré
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Roman d'espionnage
Version originale
Langue Anglais britannique
Titre The Little Drummer Girl
Éditeur Hodder & Stoughton
Date de parution 1983
Version française
Traducteur Natalie Zimmermann et Lorris Murail
Éditeur Éditions Robert Laffont
Lieu de parution Paris
Date de parution 1983
Nombre de pages 484

La Petite Fille au tambour (titre original en anglais : The Little Drummer Girl) est un roman d'espionnage de l'écrivain britannique John le Carré, publié en 1983. Il ne présente pas le célèbre personnage George Smiley.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'histoire retrace les manipulations de Martin Kurtz, un maître espion israélien qui essaye d'assassiner un palestinien appelé « Kahlil », auteur d'attentats à la bombe contre des cibles juives en Europe, et particulièrement en Allemagne.

Honneurs[modifier | modifier le code]

La Petite Fille au tambour occupe aussi la 68e place au classement des cent meilleurs livres policiers de tous les temps établi en 1995 par l'association des Mystery Writers of America.

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

1984 : La Petite Fille au tambour (The Little Drummer Girl), film américain de George Roy Hill, avec Diane Keaton (VF : Béatrice Delfe[1]) (Charlie), Yorgo Voyagis (Joseph) et Klaus Kinski (Kurtz). Ce film change le personnage de Charlie, d'une Anglaise d'une vingtaine d'années à une Américaine trentenaire. Il n'est pas sorti en DVD.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]