La Pensée et l'Action

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Pensée et l'Action
Auteur Paul Langevin, Paul Labérenne
Pays Drapeau de la France France
Préface Frédéric Joliot, Georges Cogniot
Genre sciences, philosophie, politique
Version originale
Langue français
Éditeur Les Éditions sociales, Les Éditeurs Français Réunis
Lieu de parution Paris
Date de parution 1950
Version française
Nombre de pages 357

La Pensée et l'Action est un recueil de 357 pages de textes scientifiques, épistémologiques et politiques de Paul Langevin, édité par Paul Labérenne en 1950, après la mort de l'auteur[1]. Les textes sont recueillis et présentés par Paul Labérenne et sont précédés de deux préfaces en forme d'hommages, l'une de Frédéric Joliot, physicien nucléaire et élève de Paul Langevin, et l'autre de Georges Cogniot[2], député puis sénateur communiste français. L'ouvrage combine une présentation biographique de la vie de l'auteur avec la présentation de ses textes savants, ainsi que des hommages qu'il a rendus entre autres à son ami Romain Rolland ou à son gendre Jacques Solomon[3]. Le titre de l'ouvrage reprend celui d'une des dernières conférences de Paul Langevin prononcée le 10 mai 1946 à l'Union Française Universitaire[4].

Composition de l'ouvrage[modifier | modifier le code]

(Souvenirs de jeunesse)
  • Le savant et le philosophe
(Premiers travaux, critique de l'énergétique, le congrès de Saint-Louis, la physique des électrons, la relativité, les grandes découvertes scientifiques, la matière réservoir d'énergie, l'évolution de l'espace et du temps, relativité et matérialisme, les grandes synthèses de la relativité, du rationalisme traditionnel au matérialisme dialectique, le développement des sciences physiques par contradictions et synthèses successives, la physique nouvelle de l'atome, la physique moderne et le déterminisme, critique de la notion d'objet, déterminisme mécaniste et déterminisme ondulatoire, critique du positivisme, discussion sur la matière vivante et universalité de l'interaction, la valeur humaine de la science, la Russie soviétique et la science, l'ère des transmutations, matérialisme mécaniste et matérialisme dialectique)
  • Le professeur et l'éducateur
(L'esprit de l'enseignement scientifique, vers une éducation nouvelle, la valeur éducative de l'histoire des sciences, contribution des sciences physiques à la culture générale, le problème de la culture générale, culture et humanité)
  • Le défenseur de la paix, de la justice et du progrès
(L'affaire Dreyfus, la grève des transports de 1920, la défense d'André Marty, premiers contacts pour la paix, Einstein à Paris, Langevin à Berlin, aux côtés du grand parti de la classe ouvrière, le mouvement Amsterdam-Pleyel, hommage à Romain Rolland, l'union nécessaire, défense de la paix et de la liberté, déclaration à la conférence nationale du Parti Communiste Français à Gennevilliers, les années tragiques, la drôle de guerre et le procès des députés communistes, l'arrestation, la mise en liberté surveillée, la fuite en Suisse, le retour en France, déclaration faite à la radio de Lyon, l'adhésion au Parti communiste, l'hommage solennel du 3 mars 1945, visage de Jacques Solomon, les dernières années, message de Noël 1945, sur la devise liberté égalité fraternité, la pensée et l'action, la mort, le dernier hommage du peuple de Paris)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Langevin, La Pensée et l'Action, textes recueillis et présentés par Paul Labérenne, préfaces de Frédéric Joliot-Curie et Georges Cogniot, les Éditeurs Français Réunis, Paris, 1950.
  2. Voir La Pensée, revue fondée en 1939 par Paul Langevin et Georges Cogniot.
  3. Voir aussi Martha Cecilia Bustamante, Jacques Solomon et Paul Langevin, Filiation et différences, Épistémologiques, 2002.
  4. Voir aussi Paul Langevin : L'histoire des sciences comme remède à tout dogmatisme, par Bernadette Bensaude-Vincent, Revue d'Histoire des sciences, 2005.

Voir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]