La Passion grecque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Passion grecque (tchèque : Řecké pašíje) est un opéra en quatre actes de Bohuslav Martinů sur un livret du compositeur d'après le roman Le Christ recrucifié de Níkos Kazantzákis. Il est créé le à l'Opéra de Zurich sous la direction de Paul Sacher. L'ouvrage est créé en version française en concert à Paris en décembre 1964 sous la direction d'Hans Erismann puis repris sur scène à Rouen en 1973.

Distribution[modifier | modifier le code]

Rôle Voix Première , 9 Juin 1961
(Chef d'orchestre: Paul Sacher)
Manolios, un berger ténor Glade Peterson
Katerina, une jeune veuve soprano Sandra Warfield
Panait, prétendant de Katerina's ténor
Grigoris, prêtre de Lycovrissi baryton basse James Pease
Fotis, prêtre des réfugiés baryton-basse Heinz Borst
Yannakos, un colporteur ténor
Kostandis, un cafetier baryton
Lenio, fiancée de Manolios soprano
Ladas, un vieil avare rôle parlé
Le Patriarche un ancien baryton basse
Michelis, fils du Patriarche ténor
Nikolios, un jeune berger soprano
Andonis, un barbier rôle parlé
Une vieille femme contralto
Une voix dans la foule baryton
Despinio, un réfugié soprano
Un vieil homme un réfugié basse
Chœur: Villageois, réfugiés

Argument[modifier | modifier le code]

La Passion du Christ doit être représentée dans un village grec d'Asie mineure. Le choix des acteurs pose problème : le berger est choisi pour interpréter le Christ, tandis que la veuve doit incarner Marie-Madeleine. Durant les préparatifs de la cérémonie, des rescapés d'un village saccagé par les Turcs trouvent refuge dans le village. Leur arrivée déchire la communauté. Le berger qui incarne le Christ est poignardé par un autre villageois qui avait été choisi pour incarner Judas.