Panthère noire (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La Panthère Noire)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Panthère noire, Panthère et Black Panther.

La Panthère noire
Personnage de fiction apparaissant dans
Black Panther.

Cosplay de la Panthère noire tel qu'il apparaît dans l'univers cinématographique Marvel.
Cosplay de la Panthère noire tel qu'il apparaît dans l'univers cinématographique Marvel.

Nom original Black Panther
Alias T'Challa (véritable identité)
Black Leopard, The King of Wakanda, Panther-Man (dans Earth X)
Naissance Wakanda
Origine Wakanda
Espèce Humain amélioré
Activité Roi du Wakanda
Chef de la tribu des panthères
Pouvoirs spéciaux
  • Sens aiguisés, force et agilité accrues
  • Acrobate et gymnaste exceptionnel
  • Intelligence proche du génie
Équipement Bottes et griffes en vibranium et équipement sophistiqué
Taille 1,83 m[1]
Famille Ororo Munroe (ex-épouse)
Ramonda (mère)
Hunter (frère adoptif)
Shuri (sœur)
S'Yan (oncle)
Affiliation Les Quatre Fantastiques
Les Vengeurs
Les Défenseurs
Fantastic Force
Ennemi de Klaw
L'Homme-singe
Erik Killmonger
Thanos

Créé par Stan Lee
Jack Kirby
Interprété par Chadwick Boseman
Voix Namakan Koné
Films Captain America: Civil War
Black Panther
Avengers: Infinity War
Avengers 4
Première apparition Fantastic Four vol. 1 #52 (juillet 1966)
Éditeurs Marvel Comics

T'Challa, alias la Panthère noire (« Black Panther » en version originale), est un super-héros appartenant à l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby, le personnage de fiction apparait pour la première fois dans le comic book Fantastic Four #52 en juillet 1966.

Premier super-héros noir dépeint dans les comics, la Panthère noire précède de quelques années des super-héros afro-américains comme le Faucon (1969), Luke Cage (1972), le Green Lantern John Stewart (1971) ou Black Lightning (1977).

Le personnage est généralement représenté comme le roi et le protecteur du Wakanda, une nation africaine fictive. Il vit ses propres aventures dans les comics Jungle Action en 1972, avant d'obtenir sa série personnelle Black Panther en 1977.

En France, T'Challa est initialement nommé Pantherman dans les publications d'Arédit/Artima[2],[3] avant que son pseudonyme soit durablement traduit « la Panthère noire » dans les périodiques des éditions Lug à partir de l'album Les Fantastiques no 3 sorti en 1974.

Vie éditoriale[modifier | modifier le code]

Cosplay de la Panthère noire.

En 1966, le scénariste Stan Lee, pour créer le personnage de la Panthère noire, s'inspire du nom d'un bataillon de chars de la Seconde Guerre mondiale, le 761e Tank Battalion[4],[2].

Apparu dans les pages des Quatre Fantastiques au début des années 1960, la Panthère noire assure les seconds rôles dans des aventures de Captain America[2] puis régulièrement dans celles des Vengeurs. Le personnage a marqué les esprits d'abord parce qu'il était noir. Ce n'était pas inédit dans le monde des comics (20 ans avant sa création, il existait déjà un personnage similaire appelé Lion Man[5]), mais assez révélateur de l'ancrage sociétal des histoires de Marvel, ici en référence au mouvement pour les droits civiques, alors en pleine actualité[2].

En juillet 1966, Stan Lee et Jack Kirby font de la Panthère noire non pas un Américain, mais un authentique Africain dont le royaume est à la pointe de la science. Ce héros, inhabituel à cette époque, valorise les Africains et a marqué les jeunes lecteurs noirs de l'époque. De plus, l'aura du roi du Wakanda a peut-être une part dans la dénomination de l'organisation Black Panther Party, créée en octobre 1966[2]. L'ascension de ce mouvement radical a contraint Marvel à renommer pour un temps son personnage en « Black Leopard » (le Léopard Noir)[2]. Le personnage a par la suite repris son nom original de Panthère noire.

En 2000-2001, le scénariste Christopher Priest et les dessinateurs Sal Velluto et Bob Almond réalisent une série mensuelle sur le super-héros (Séduction de l'innocent pour la version française en 2001).

Depuis février 2005, la Panthère noire a commencé de nouvelles aventures, orchestrées par Reginald Hudlin et John Romita JR, censées redéfinir le personnage.

En 2016, après les Guerres Secrètes, dans la toute nouvelle phase éditoriale All-New All-Different Marvel, la Panthère noire a de nouveau eu son propre magazine, écrit par l'écrivain Ta-Nehisi Coates. Le titre a reçu un bon accueil du public, étant le meilleur vendeur de l'année jusqu'à présent. Le succès du magazine solo de Marvel a permis à Marvel de lancer deux autres séries : Black Panther: World of Wakanda, élargissant l'univers de la nation africaine de Wakanda, approchant de nouveaux personnages féminins en évidence dans la série de personnages centraux; et Black Panther and the Crew, avec un complot impliquant plusieurs héros noirs. Ce dernier a été annulé après avoir commandé les six premières éditions.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

La Panthère noire, sous son identité réelle est T'Challa, prince héritier du Wakanda, un royaume imaginaire situé en Afrique centrale[2]. Très avancé technologiquement, le Wakanda est le seul endroit au monde où existent des mines de vibranium, le métal si spécial dans l'univers Marvel[2]. Le Wakanda garde par ailleurs un mode de vie traditionnel et reste coupé du monde extérieur.

À la mort de son père T'Chaka (simple homonyme du roi zoulou Chaka), T'Challa devient à son tour roi et endosse le costume de la Panthère noire. Il brise l'isolationnisme de son pays en demandant l'aide des Quatre Fantastiques pour vaincre le super-vilain Klaw[2]. Il a pendant un temps été marié avec la jeune Ororo Munroe, alias Tornade des X-Men[6],[2].

Par la suite, la Panthère noire intègre l'équipe des Vengeurs, dont il reste un membre de réserve[2]. Il assure également la représentation du Wakanda aux Nations unies[2]. Dans la période récente, il a repris sa liberté pour assumer pleinement ses prérogatives royales.

Pouvoirs, capacités et équipement[modifier | modifier le code]

Le Culte de la Panthère noire fait son apparition très tôt dans l'histoire du Wakanda. L'homme détenant le titre de Panthère noire est quasiment à chaque fois le chef des Wakandais. Le premier d’entre eux est Bashenga. T’Challa est la dernière Panthère noire en date.

Chaque nouvelle Panthère noire doit partir à la quête d’une herbe en forme de cœur qui ne pousse que sur le Mont Kanda. Le futur souverain doit manger cette plante, qui lui apporte des capacités surhumaines et un lien « mystique » avec le Dieu-Panthère.

  • En tant que Panthère noire, T’Challa est doté des sens aiguisés, et possède une force et une agilité accrues. C'est un acrobate et un gymnaste exceptionnel. C'est par ailleurs un individu avec une intelligence proche du génie.
  • Son costume comprend des bottes et des griffes en vibranium. En tant que souverain du Wakanda, il a aussi accès à un équipement sophistiqué et aux ressources matérielles et scientifiques de son pays.

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation

Interprété par Chadwick Boseman dans l'univers cinématographique Marvel

À Vienne lors de la signature des accords de Sokovie par les membres de l'ONU, T'Challa accompagne son père T'Chaka. Mais une bombe a explosé dans l'enceinte tuant T'Chaka. T'Challa décide alors de venger son père et prend part à la recherche du Soldat de l'hiver soupçonné d'être l'auteur de l'attentat.
T'Challa retourne au Wakanda pour y être sacré roi. Il retrouve la trace d'Ulysses Klaue, un trafiquant sud-africain qui a dérobé une grande quantité de vibranium plusieurs années auparavant, et va alors être opposé à Killmonger, un ex-soldat brutal souhaitant se venger du roi du Wakanda.

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Encyclopédie de la Panthère noire », sur marvel.com (consulté le 31 décembre 2017)
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m « Black Panther, Captain Marvel, les Inhumains : qui sont les prochains héros ciné de Marvel ? » Allociné.com (consulté le 13 mai 2016).
  3. L'inattendu #12 : « Pantherman contre le K.K.K. », Artima (Comics Pocket) (1978), sur Bedetheque.com, 11 octobre 2009 (consulté le 13 mai 2016).
  4. (en) « Comic Book Legends Revealed #183 », Brian Cronin, Comicbookresources.com, 27 novembre 2008 (consulté le 13 mai 2016).
  5. « 20 ans avant Black Panther, le 1er super-héros noir s’appelle Lion Man ! », sur boojum.fr, (consulté le 4 mars 2018)
  6. (en) Marvel Team-Up #100 (décembre 1980), révisé dans Storm vol. 2, #1–6 (2006).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Stergios Botzakis, « Black Panther », dans Randy Duncan et Matthew J. Smith (dir.), Icons of the American Comic Book : From Captain America to Wonder Woman, vol. 1, Greenwood Publishing Group / ABC-CLIO, coll. « Greenwood Icons », , XV-920 p. (ISBN 978-0-313-39923-7), p. 81-87.
  • (en) Robert O'Nale, « Black Panther », dans M. Keith Booker (dir.), Encyclopedia of Comic Books and Graphic Novels, Santa Barbara, Grenwood, , xxii-xix-763 p. (ISBN 9780313357466), p. 63-64.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]