La Nuit des héros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Nuit des héros
Programme adapté Rescue 911
Genre reality show
Périodicité hebdomadaire
Présentation Laurent Cabrol puis Michel Creton
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 2
Programme similaire Les Marches de la gloire
Production
Durée 120 minutes environ
Format d’image 4/3
Production Philip Plaisance et Philippe Thuillier
Société de production Sygma TV Tuba Production ,puis SFP, Ellipse programme (fr), CBS (us)
Diffusion
Diffusion France 2 (1992)
Ancienne diffusion Antenne 2 (1991-1992)
Lieu de première diffusion Drapeau de la France France
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêtée

La Nuit des héros est une émission de télévision française de type reality show adaptée du format américain Rescue 911 diffusée sur Antenne 2 puis France 2 chaque samedi soir à partir du et animée successivement par Laurent Cabrol jusqu'en , puis Michel Creton de septembre à décembre 1992. L'émission permet à Antenne 2 de concurrencer les émissions de divertissement de TF1 du samedi soir en atteignant des audiences de 26 à 30 %[1].

Origines[modifier | modifier le code]

La Nuit des héros est un reality show adapté du concept américain Rescue 911 diffusé du au sur CBS.

Historique[modifier | modifier le code]

  • La Nuit des héros:

L'émission est diffusée chaque samedi soir dans la case historique de Champs-Élysées, laissée vacante, à la suite du départ de Michel Drucker pour TF1[2].

Selon Hervé Bourges qui met l'émission à l'antenne:

« Le bon chat est celui qui attrape les souris. »

— Hervé Bourges dans le Monde du [3].

Malgré son succès d'audience[4], l'émission souffre d'une mauvaise image, souvent qualifiée de "télé poubelle", et la direction de la deux songe à l'arrêter. Finalement, Antenne 2 propose à Laurent Cabrol une reconduction de trois mois, c'est alors qu'il décide de quitter Antenne 2, pour TF1[5]. Dans le même temps, devant les hésitations de la chaîne, Philip Plaisance (Sygma TV) coproducteur chargé des reconstituions, se dit prêt à "aller rêver ailleurs". Alors qu'il n'en est pas le propriétaire, même s'il est à l'initiative de l'importation du programme et qu'il en a déposé le titre français, le patron de Sygma TV propose le concept à TF1.

  • Les Marches de la gloire:

L'émission est baptisée Les Marches de la gloire suivie du "Défi" (l'équivalent du "jeu du cœur" qui ne connaitra que quelques numéros) présenté par Olivier Théron. Diffusée chaque vendredi soir, la veille de La Nuit des héros jusqu'en 1993, avec une partie de la même équipe et produite par Sygma Plaisanse (ex-Sygma TV). Ce "parasitage" aurait conduit la deuxième chaîne à perdre 1,6 million de francs de recettes publicitaires par émission[6]. Les similitudes avec l'émission d'Antenne 2, conduisent TF1 à être condamnée quelques mois plus tard à payer à France 2, 55 millions de francs de dommages et intérêts pour plagiat[7]. La Nuit des héros reprend le , sous la seule responsabilité de l'autre coproducteur Philippe Thuillier, avec toujours Tuba production pour la partie sportive, appelée à présent "le jeu de La Nuit des héros", opposant des équipes représentant deux communes, commentée à partir du deuxième numéro par Valérie Maurice. La société Ellipse Programme (dirgée par Phillippe Gildas), filiale de Canal + , qui prend le relais de Sygma TV, est chargée des reconstitutions, sous la responsabilité de Jean Jacques Pasquier. Désormais, les accidents sont joués par des comédiens, pour "ne plus faire de racolage avec la malheur des gens, en leur faisant revivre des évènements qui les ont traumatisé": principal élément du "changement d'image" voulu par Hervé Bourges, patron de France Télévision. Le comédien Michel Creton reprend la présentation. Trois consultants: un vétérinaire, un médecin, et un pompier analysent et conseillent après certaines reconstitutions. Michel Creton présente aussi des personnes se dévouant pour les autres. France 2 diffuse le dernier numéro le , avec peu d'audience mais un succès d'estime, en face du Grand Bluff de Patrick Sébastien sur TF1, émission qui détient le record d'audience absolue en France avec 17,5 millions de téléspectateurs.

  • La Nuit des rigolos:

Par la suite, une émission mensuelle lui succédera "La Nuit des rigolos", dès janvier 1993 racontant des évènements drôles vécus par des téléspectateurs. Rebaptisé ensuite "Vos plus folles histoires", elle sera supprimée au therme du 3e numéro.

Concept[modifier | modifier le code]

L'émission montre des actes de sauvetage commis par des gens ordinaires. L'émission reconstituait ainsi ces moments héroïques avant de faire venir sur le plateau de l'émission les vrais protagonistes de l'histoire. Une reconstitution par semaine provenait de l'émission originale "Rescue 911" de CBS. Par ailleurs la production américaine était associée à la réalisation des reconstitutions françaises. "Le jeu du cœur" ponctue le programme sous forme d'épreuves sportives (généralement 4) effectuées par un candidat commentées par Olivier Théron. D'abord en faux duplex, puis en vrai duplex. Ce jeu permet de rapporter de l'argent à des associations dont on présente l'activité. L'argent des épreuves non gagnées est redistribué au prorata aux associations en fin de saison. La cagnotte sera augmentée via une initiative locale de téléspectateurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]