La Nuit des héros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Nuit des héros
Genre reality show
Périodicité hebdomadaire
Présentation Laurent Cabrol puis Michel Creton
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 2
Programme similaire Les Marches de la gloire
Production
Durée 120 minutes environ
Format d’image 4/3
Production Philip Plaisance
Société de production Plaisance Films (fr), CBS (us)
Diffusion
Diffusion France 2 (1992)
Ancienne diffusion Antenne 2 (1991-1992)
Lieu de première diffusion Drapeau de la France France
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêtée

La Nuit des héros est une émission de télévision française de type reality show adaptée du format américain Rescue 911 diffusée sur Antenne 2 puis France 2 chaque samedi soir à partir du et animée successivement par Laurent Cabrol jusqu'en juin 1992, puis Michel Creton de septembre à décembre 1992. L'émission permit à Antenne 2 de battre les émissions de divertissement en termes d'audience de TF1 du samedi soir.

Le principe de l'émission étant de mettre en scène des actes de sauvetage commis par des gens ordinaires. L'émission reconstituait ainsi ces moments héroïques avant de faire venir sur le plateau de l'émission les vrais protagonistes de chaque histoire.

Historique[modifier | modifier le code]

Forte de son succès, TF1 débaucha Laurent Cabrol, qui débarqua sur la Une avec armes et bagages en septembre 1992, avec cette même émission rebaptisée Les Marches de la gloire sur TF1, et diffusée la veille de La Nuit des héros, chaque samedi soir jusqu'en 1993, avec la même équipe. La chaîne TF1 fut condamnée quelques mois plus tard à payer à France 2, 55 millions de francs de dommages et intérêts pour plagiat[1]. La Nuit des héros diffusa ainsi son dernier numéro le , dans l'indifférence générale, en face du Grand Bluff de Patrick Sébastien sur TF1, émission qui détenait le record d'audience absolue en France avec 17,5 millions de téléspectateurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]