La Nuit des Chimères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La nuit des chimères 2015 - Projection sur la cathédrale

La Nuit des chimères est une manifestation culturelle nocturne annuelle organisée par la Ville du Mans depuis 2005. Le principe est d'illuminer la vieille ville, à l'aide d'hologrammes, durant l'été, du mardi au samedi. Sept sites sont mis en lumière au sein du Vieux Mans.

Il est proposé aux spectateurs une balade nocturne gratuite, à la découverte du patrimoine architectural. Les réalisations graphiques projetées sont dues à Skertzò. D'aspect ludique, elles racontent l'histoire de la cité Plantagenêt. Ces projections reconstituent également la vie du Moyen Âge.

Les Sites[modifier | modifier le code]

La Nuit des Chimères est constituée d'un parcours libre à travers la vieille ville du Mans ponctué de sept sites[1]. Sur le parcours, on trouve des projections de gargouilles et de chimères, ainsi que des lanternes colorées.

Chevet de la cathédrale[modifier | modifier le code]

Un hologramme chimérique.

Sur cette façade de la cathédrale Saint-Julien vue de la place des Jacobins, différents tableaux se succèdent pendant 15 minutes. La projection, Entre Anges et Démons, mêle entre autres des éléments d'architecture, des motifs végétaux, des signes du zodiaque. Elle est projetée tous les soirs durant les mois de juillet et Août.

Escalier du jet d'eau[modifier | modifier le code]

Sur l'escalier situé à côté de la cathédrale est projetée la Naissance des chimères. Les personnages sortent de la fontaine et poursuivent leur course jusque sur le chevet de la cathédrale. La projection se fait tous les soirs durant les mois de juillet et Août.

Façade de la cathédrale[modifier | modifier le code]

Le concert des Anges projeté sur la façade de la cathédrale est une séquence musicale de 10 minutes. Les 47 anges musiciens accompagnés par une musique de Richard Dubugnon sont issus d'une fresque du chevet de la cathédrale datant du XIVe siècle et redécouverte au XIXe siècle.

Cette projection fait partie du cycle médiéval.

Muraille des Pans-de-Gorron[modifier | modifier le code]

Projection sur la muraille.

Le long de cette muraille romaine de 180 mètres est projeté le labyrinthe des Chimères. Cette longue fresque représente des étranges créatures, des constructeurs et architectes et des chimères ; entre construction et destruction. Cette séquence de 20 minutes fait partie du cycle romain.

Muraille Saint-Hilaire[modifier | modifier le code]

Sur cette autre muraille le long de la sarthe, la projection de monstres romains plongés dans le temps médiéval dure 20 minutes. Elle fait partie du cycle romain.

Jardin du conservatoire[modifier | modifier le code]

Le long de la grande rue du vieux Mans, dans les jardins du conservatoire du Mans, le Banquet est projeté. Cinq personnages sur des trônes sur fond d'une façade renaissance incarnent un roi, une reine, un prince, une princesse et un étranger. Cette séquence dure 1h10 et fait partie du cycle médiéval.

Cour du musée de la reine Bérengère[modifier | modifier le code]

Dans la cour du musée de la Reine Bérengère, apparaît sur un mur d'eau Bérangère de Navarre, épouse de Richard Cœur de Lion sous les traits d'une dame blanche. Cette courte projection dure 5 minutes et fait partie du cycle médiéval.

Économie et publicité[modifier | modifier le code]

Les retombées économiques sont importantes pour la ville. Un peu plus de 150 000 visiteurs viennent chaque été admirer les illuminations. Aujourd'hui, Le Mans tente de réunir un public touristique varié. Des campagnes de communication ont été menées en Europe, notamment en Angleterre, pour promouvoir la ville.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

www.mairieconseils.net