La Neuveville-sous-Montfort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laneuveville.

La Neuveville-sous-Montfort
La Neuveville-sous-Montfort
Vignoble.
Blason de La Neuveville-sous-Montfort
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau
Canton Vittel
Intercommunalité Communauté de communes Terre d'Eau
Maire
Mandat
Nicolas Vadrot
2014-2020
Code postal 88800
Code commune 88325
Démographie
Population
municipale
178 hab. (2016 en augmentation de 1,71 % par rapport à 2011)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 13′ 31″ nord, 6° 01′ 09″ est
Altitude Min. 324 m
Max. 467 m
Superficie 10,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Neuveville-sous-Montfort

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Neuveville-sous-Montfort

La Neuveville-sous-Montfort est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Petit village chaleureux, en Lorraine dans la Vôge, entre Vittel et Mirecourt. Un relief vallonné idéal pour les randonnées (nombreux chemins balisés).

La commune de la Neuveville-sous-Montfort accueille un terroir particulier qui lui permet de produire des vins (vin rouge fruité et vin bleu) commercialisés par le biais de la Coopérative vinicole du village. Orienté plein sud, les coteaux du Montfort offrent une large vue sur la plaine des Vosges à proximité de Vittel.

Communes limitrophes de La Neuveville-sous-Montfort
Domjulien
They-sous-Montfort La Neuveville-sous-Montfort Remoncourt
Haréville

Histoire[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De gueules à une tour d'argent, maçonnée et ajourée de sable sur une montagne à trois coupeaux aussi d'argent, senestrée en chef d'une grappe de raisin du même.
Commentaires : C'est la représentation du château qui se trouvait au sommet de la colline du Montfort. Il est accompagné d'une grappe de raisin pour indiquer l'activité viticole du lieu[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant mars 2001 mars 2014 Jean-Pierre Droguet DVD  
mars 2014 En cours Nicolas Vadrot    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2016, la commune comptait 178 habitants[Note 1], en augmentation de 1,71 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
322347431387405426431446389
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
393390384365344328311286281
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
254240228207199168171179149
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2016 -
156156151127166172174178-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
L'église Saint-Romaric

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et fortifications de la France au Moyen Âge, Strasbourg, éditions Publitotal, 1978, reprint 1991, 1287 p. (ISBN 2-86535-070-3)
    Une vision d’ensemble de l’architecture castrale. Page 840 : Neuville-sous-Montfort

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]