La Mort et le Malheureux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Mort et le Malheureux
Image illustrative de l’article La Mort et le Malheureux

Auteur Jean de La Fontaine
Pays Drapeau de la France France
Genre Fable
Éditeur Claude Barbin
Lieu de parution Paris
Date de parution 1668

La Mort et le Malheureux est la quinzième fable du livre I de Jean de La Fontaine situé dans le premier recueil des Fables de La Fontaine, édité pour la première fois en 1668.

La fable La mort et le Malheureux est liée à la fable La Mort et le Bûcheron. C'est une fable double comme Le Lion et le Rat / La Colombe et la Fourmi, Le Loup, la Chèvre et le Chevreau / Le Loup, la Mère et l'Enfant, Le Pâtre et le Lion / Le Lion et le Chasseur et Le Héron / La Fille.

Dessin de Grandville (1838-1840)

Texte[modifier | modifier le code]

Illustration de Benjamin Rabier (1906)


Un malheureux appelait tous les jours
La Mort à son secours.
"Ô Mort, lui disait-il, que tu me sembles belle !
Viens vite, viens finir ma fortune cruelle."
La mort crut, en venant, l'obliger en effet.
Elle frappe à sa porte, elle entre, elle se montre.
"Que vois-je ! cria-t-il, ôtez-moi cet objet ;
Qu'il est hideux ! que sa rencontre
Me cause d'horreur et d'effroi !
N'approche pas, ô Mort, retire-toi."
Mécénas fut un galant homme :
Il a dit quelque part : "qu'on me rende impotent,
cul-de-jatte, goutteux, manchot, pourvu qu'en somme
Je vive, c'est assez, je suis plus que content;"
Ne viens jamais, ô Mort, on t'en dit tout autant.

— Jean de La Fontaine

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :