La Mort de la Vierge (Rembrandt)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Mort de la Vierge est une gravure à l'eau-forte et pointe-sèche réalisée par Rembrandt en 1639.

Description et iconographie[modifier | modifier le code]

La Mort de la Vierge représente l'apparition de l'ange accompagné de l'Enfant Jésus et le moment de la mort de la Vierge Marie[1].

Cet épisode n'apparaît cependant pas dans les Évangiles ; le texte original en faisant mention est La Légende dorée de Jacques de Voragine. Selon celui-ci, un ange apparaît à Marie pour lui annoncer sa mort prochaine ; elle lui demande que les apôtres, éparpillés de par le monde pour prêcher l'Évangile, l'accompagnent dans cet événement et l'enterrent. C'est ainsi qu'ils sont tous transportés par miracle sur le mont Sion où elle se trouvait[1].

La scène représentée semble être celle de la mort d'une reine entourée de sa cour, avec des décors aux ornementations somptueuses et des personnages richement vêtus[1].

Analyse technique[modifier | modifier le code]

Avec cette œuvre très baroque de par son côté spectaculaire et monumental, Rembrandt semble chercher à concurrencer Rubens. Mais il se démarque tout de même de cette mouvance en travaillant sur le côté réaliste de la scène mettant en scène les figures principales, à savoir le médecin prenant le pouls de la Vierge : ce réalisme nuance les notions de héros et de martyre de la représentation picturale religieuse, propres au baroque[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Fiche de La Mort de la Vierge », sur Bibliothèque nationale de France (consulté le 5 février 2015).
  2. (en) « Fiche de Het sterfbed van Maria », sur Rijksmuseum Amsterdam (consulté le 5 février).
  3. a et b « Fiche de La Mort de la Vierge », sur Musée des beaux-arts du Canada (consulté le 5 février 2014).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]