La Marge (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Marge.
La Marge
Auteur André Pieyre de Mandiargues
Genre roman
Pays d'origine Drapeau de la France France
Éditeur Gallimard
Collection nrf
Date de parution 1967
Nombre de pages 250

La Marge est un roman d'André Pieyre de Mandiargues publié en et ayant obtenu le prix Goncourt la même année.

Historique[modifier | modifier le code]

Le roman reçoit le prix Goncourt au septième tour de scrutin — par cinq voix contre deux à L'Arbre de Noël de Michel Bataille et une chacune à Renata n'importe quoi de Catherine Guérard et Élise ou la Vraie Vie de Claire Etcherelli — après que le jury a durant plusieurs semaines envisagé de ne pas décerner son prix cette année-là en raison d'un rentrée littéraire considérée de « médiocre qualité » ; il se met d'accord en dernier ressort sur le roman d'un écrivain expérimenté[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Du côté de chez Drouant : Le Goncourt de 1962 à 1978 émission de Pierre Assouline sur France Culture le 17 août 2013.
Précédé par La Marge Suivi par
Oublier Palerme d'Edmonde Charles-Roux
Prix Goncourt
1967
Les Fruits de l'hiver de Bernard Clavel