La Maison des bories (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Maison des bories et Bories.
La Maison des bories
Réalisation Jacques Doniol-Valcroze
Scénario Anne Tromelin
Acteurs principaux
Sociétés de production Parc Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame, Romance
Durée 87 minutes
Sortie 1970

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Maison des bories est un film français réalisé par Jacques Doniol-Valcroze, sorti en 1970.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Julien Durras est un professeur d'université géologue, qui décide de passer une année en Haute-Provence avec sa femme Isabelle et ses deux enfants avec lesquels il est un époux et un père sévère et intransigeant. Il accueille un étudiant allemand en géologie, Carl-Stephan, qui doit l'aider à traduire ses travaux et qui apporte légèreté et détente à la maisonnée. Un déplacement de Julien à Paris est l'occasion de déroger aux contraintes et rythmes habituels.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Deux séquences ont marqué les esprits lors de sa sortie : la promenade dans la campagne sur la musique du deuxième mouvement du concerto pour piano n° 21 de Mozart ; à l'issue de la promenade nocturne en famille où l'on sent se confirmer l'idylle entre Isabelle et Carl-Stephan, chacun regagne sa chambre séparément, mais le montage de leurs réactions en plan rapprochés donne l'impression qu'ils font l'amour.
  • Le film a été tourné dans les communes voisines de Sisteron (04200) et de Mison (04200), dans le département des Alpes-de-Haute-Provence .

Liens externes[modifier | modifier le code]