Le Flagey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La Maison de la Radio Flagey)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ancien Institut national de Radiodiffusion belge - actuel "Le Flagey" (vue d'ensemble).

Le Flagey est une institution culturelle bruxelloise située dans l'ancienne Maison de la radio à Ixelles, sur la place Flagey.

Constitué en société anonyme Maison de la Radio Flagey le , et en asbl Flagey, Le Flagey a pour missions :

  • de créer un pôle culturel à Bruxelles, ouvert aux différentes musiques, offrant une large part à l’image de différentes disciplines artistiques ;
  • de créer un pôle architectural et immobilier : la sauvegarde et la réaffectation du bâtiment de l'INR ;
  • de créer un pôle au niveau social : démonstration d’une action dynamique menée en commun par des représentants des différentes communautés du pays en vue de créer une institution culturelle d’excellence à vocation européenne. Elle s'inscrit par ailleurs aux confins du quartier privilégié des Étangs d’Ixelles et du monde des cultures de l’immigration.

Le Flagey a retrouvé aujourd’hui sa fonction d’origine par la création d’un espace musical avec studios d'enregistrement et salles de concerts (le Brussels Philharmonic réside dans le Studio 4). Il est devenu un lieu à la programmation éclectique. On y trouve des week-ends de découvertes, des projections images et son, des concerts tremplins du vendredi midi, etc.

Il est dirigé par Hugo De Greef de 2007 à 2011 puis, depuis 2011, par Gilles Ledure.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Ce centre culturel dispose d'une salle consacrée en permanence au cinéma. Elle projette des films programmés par la Cinémathèque royale de Belgique. Soit des grands classiques incontestables ou des curiosités récentes qui n'ont pas été distribuées dans le réseau commercial.

Si les copies sont, en grande partie, les mêmes que celles projetées au Musée du cinéma de Bruxelles, le prix d'accès est beaucoup plus élevé à Flagey (le double environ). Le public de la salle est donc, dans l'ensemble, plus aisé, moins hétéroclite.

Des projections exceptionnelles sont parfois organisées dans la prestigieuse plus grande salle de concert de Bruxelles où un immense écran est installé pour l'événement. En 2003, Playtime de Jacques Tati y a été projeté dans sa version originale en 70 mm, pour la première fois en Belgique.

Aussi, des animations familiales plus anecdotiques sont organisées comme des séances de cinéma-brunch (un dimanche par mois), etc.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]