La Même Tribu, volume 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La Même Tribu)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Même Tribu, volume 1

Album de Eddy Mitchell
Sortie
Enregistré Glenwood Studio (Los Angeles)
Studio Guillaume Tell (Paris)
Durée 53:41
Genre rock'n'roll, Ballade, country
Réalisateur Pierre Papadiamandis, Jay Newland
Label Polydor, Universal

Albums de Eddy Mitchell

La Même Tribu, volume 1 est le trente-septième album studio d'Eddy Mitchell, sorti en 2017 sur le label Polydor. Il est composé de duos de reprises de chansons de Mitchell. Il est suivi de La Même Tribu, volume 2, sorti en 2018.

Histoire[modifier | modifier le code]

Eddy Mitchell revisite en duo certains succès qui ont parsemé sa carrière. L'idée est née d'une (ancienne) proposition de Pascal Nègre, alors directeur d'Universal Music. Le chanteur y est quelque peu réticent, jusqu'à ce qu'il trouve l'idée pour donner sens à l'ensemble, une chanson originale qui à la fois remercierait les participants, mais aussi qui rendrait hommage à leurs répertoires[1].

La même tribu, est donc l'unique titre inédit du projet et son texte comprend de nombreuses références à des chansons emblématiques des participants, qui les citent et chantent eux-mêmes. Eddy Mitchel confie : « Il fallait une chanson qui respecte un peu tous ces gens-là et qui les glorifie aussi. Et cela n’a pas été simple car il fallait faire des textes en proportion de chacun[2]. »

C'est ainsi que sur la première version de (la chanson) La même tribu on retrouve par ordre d'apparition :

Je suis né dans la rue et Quelque chose de Tennessee pour Johnny Hallyday ; Laurent Voulzy Belle-Île-en-Mer ; Pascal Obispo Lucie ; Alain Souchon Foule sentimentale ; Julien Clerc Femmes, je vous aime ; Renaud Mistral gagnant ; Christophe Aline ; Sanseverino Les embouteillages ; Maxime Le Forestier Né quelque part ; Michel Jonasz La Boîte de jazz ; Arno Putain putain (en) ; Calogero En apesanteur ; Brigitte Battez-vous ; Thomas Dutronc Comme un manouche sans guitare ; William Sheller Un homme heureux ; Laurent Gerra « J'vous imite tous quand je veux » (allusion à son talent d'imitation) ; Jacques Dutronc Les Play-Boys.

L'album qui réunit plusieurs générations d'artistes, s'achève par un duo avec la fille d'Eddy Mitchell, Maryline Moine.

Le duo Johnny-Eddy sur C'est un rocker est le dernier enregistrement de Johnny Hallyday paru de son vivant[3].

C'est également le dernier enregistrement du chanteur Américain Charles Bradley[4], décédé d'un cancer de l'estomac, le [5].

Au moment où sort l'album, un second opus déjà finalisé est annoncé[6].

La Même Tribu, volume 2 sort le [7].

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le premier opus sort le 10 novembre 2017, en CD, double LP vinyle rouge, et sur CD-DVD (Polydor Universal 578897-6).

Liste des titres[modifier | modifier le code]

14 titres
No TitreParolesMusique Durée
1. La Même Tribu (avec Johnny Hallyday, Laurent Voulzy, Pascal Obispo, Alain Souchon, Julien Clerc, Renaud, Christophe, Sanseverino, Maxime Le Forestier, Michel Jonasz, Arno, Calogero, Brigitte, Thomas Dutronc, William Sheller, Laurent Gerra, Jacques Dutronc)Claude MoinePierre Papadiamandis 3:46
2. C'est un rocker (I'm A Rocker) (avec Johnny Hallyday)Claude Moine (adaptation)Chuck Berry 3:54
3. On veut des légendes (avec Alain Souchon)Claude MoinePierre Papadiamandis 3:52
4. Sur la route de Memphis(That's How I Got to Memphis (en)) (avec Renaud)Claude Moine (adaptation)Tom T. Hall (en) 3:11
5. J'ai oublié de l'oublier (avec Julien Clerc)Claude MoinePierre Papadiamandis 3:16
6. Lèche-bottes blues (avec Arno)Claude Moine, Boris BergmanPierre Papadiamandis 4:23
7. Toujours un coin qui me rappelle ((There's) Always Something There to Remind Me) (avec Keren Ann)Ralph Bernet (adaptation)Burt Bacharach, Hal David 3:35
8. Au bar du Lutétia (avec Jacques Dutronc)Claude MoineMichel Amsellem 4:52
9. M'man (accompagné par Ibrahim Maalouf à la trompette)Claude MoinePierre Papadiamandis 4:32
10. Otis (Hard To Handle) (en) (avec Charles Bradley)Claude Moine (adaptation)Otis Redding, Alvertis Isbell (en), Jones Allen Alvoir Jr. (en) 2:55
11. La Fille du motel (avec Brigitte)Claude MoinePierre Papadiamandis 3:05
12. Nashville ou Belleville (avec Sanseverino)Claude MoinePierre Papadiamandis 3:36
13. Un portrait de Norman Rockwell (avec Christophe)Claude MoinePierre Papadiamandis 4:26
14. Et la voix d'Elvis (Good Rocking Tonight) (avec Maryline Moine)Claude Moine (adaptation)Roy Brown 3:53

Musiciens[modifier | modifier le code]

Nota, source pour l'ensemble de la section[8] :

  • Rob Mounsey : arrangements cordes et cuivres
  • Michel Gaucher : arrangements cuivres
  • Mark Goldenberg : guitare
  • Slim Pezin : guitare
  • Basile Leroux : guitare
  • Lee Sklar : basse
  • Franck Bedez : basse
  • Bernie Dresel : batterie
  • Claude Salmieri : batterie, piano, claviers
  • Christophe Deschamps : batterie
  • Rob Mounsey : piano, claviers
  • Jean-Yves D'Angelo : piano, claviers
  • Charlie McCoy : harmonica
  • Greg Zlap : harmonica
  • Arno : harmonica (sur Lèche-bottes blues)
  • Russ Hicks : Pedal steel guitar
  • Hervé Brault : pédal steel guitar
  • Yannick Claire, Loïca Künstlich, Cyril Mence, Frederike Schieste : chœurs
  • Antoine Duchêne : programmations
  • Glen Berger : saxophone
  • Jerry Vivino : saxophone bariton, flûte alto
  • George Shelby : saxophone ténor
  • Michel Gaucher : saxophone ténor, flute
  • Bill Churchville : bugle, trompette
  • Éric Mula : bugle, trompette
  • Bob McChesney : trombone, euphonium
  • Michael Joussein : trombone
  • Christian Martinez : trompette
  • Sylvain Carton : clarinette contre alto en EB
  • Jon Titmuns : cor
  • Mike Stanley : cor
  • Laura Vivino : flûte
  • Glen Berger : flûte alto
  • Christophe Briquet, Thibault Mortegoute, SBO Productions : cordes
  • Hugues Borsarello : violon Solo

Ventes[modifier | modifier le code]

L'album est certifié disque d'or, en France, le pour une équivalence de 50 000 ventes[9].

Références[modifier | modifier le code]