La Métaphore vive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Métaphore vive est un essai du philosophe français Paul Ricœur publié en 1975. Ricœur étudie la fonction poétique de la langue et plus précisément le concept de trope qui est analysé sous l'angle linguistique, poétique et philosophique, à travers la figure de style de la métaphore, qui est pour lui un procédé cognitif original et possédant sa propre valeur heuristique Ce lien renvoie vers une page d'homonymie. Ricœur y examine la « vérité métaphorique »[1].

Édition[modifier | modifier le code]

  • Paul Ricœur, La Métaphore vive, Paris, Le Seuil, coll. « Points », (1re éd. 1975) (ISBN 9782020314701)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Grands thèmes/métaphore vive », sur fondsricoeur.fr (consulté le 9 février 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luc Brisson, « La Métaphore vive de Paul Ricœur », Revue canadienne de philosophie, vol. 15, no 1,‎ , p. 133-147 (lire en ligne).
  • Jean-Marcel Léard, « Paul Ricœur, La Métaphore vive, Paris, Seuil, 1975. (Collection « L'Ordre philosophique »), 414 p. », Études littéraires, vol. 9, no 2,‎ , p. 416-420 (lire en ligne).
  • Alberto Martinengo, « Le travail de l'image. Métaphore et performativité chez Paul Ricœur », Klesis – Revue philosophique, no 28,‎ , p. 23-34 (lire en ligne [PDF]).
  • Paul Ricœur, « Imagination et métaphore », Psychologie Médicale, no 14,‎ (lire en ligne [PDF]).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]