La Louve (supermarché)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louve.

La Louve est un supermarché coopératif et participatif, qui a ouvert à l'automne 2016 à Paris[1]. Il s'agit du premier magasin de ce genre en Europe[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Louve s'inspire d'un modèle américain : Park Slope Food Coop[2]. Situé à New York dans le quartier de Brooklyn, ce magasin coopératif fonctionne depuis les années 70, avec environ 16 000 membres qui en sont à la fois les clients et les travailleurs bénévoles.

Le projet de la Louve a été initié par deux Américains vivant à Paris. En 2011, l'association Les Amis de la Louve est créée, elle a pour but de préparer l'ouverture du supermarché La Louve.

La Ville de Paris et la mairie du 18e arrondissement soutiennent rapidement le projet, qui fait écho à leur souhait de dynamiser des quartiers des portes de Paris. Ils présentent le projet au bailleur social Paris Habitat, qui acceptera de conclure un bail de 9 ans dans un immeuble en construction, et facilitent le soutien du programme d’investissements d’avenir du Commissariat général à l'investissement[3].

Après avoir été repoussée plusieurs fois, l'ouverture partielle du supermarché est effective en novembre 2016. Début 2017, la Louve compte plus de 3 000 membres coopérateurs[3].

Principes de fonctionnement[modifier | modifier le code]

La Louve a pour but de permettre l'accès à des produits alimentaires de bonne qualité, souvent bio et respectueux de l'environnement, à des prix inférieurs à ceux pratiqués dans les autres commerces. Pour permettre cela, chaque client du futur supermarché est un membre coopérateur : pour pouvoir faire ses courses à la Louve, il devra également y travailler bénévolement 3h par mois[4]. À leur entrée dans la coopérative, les membres doivent également participer à son capital, à hauteur de 100  (ou 10  pour les bénéficiaires des minima sociaux).

Les lieux[modifier | modifier le code]

Le supermarché est situé dans le 18e arrondissement de Paris, aux abords des stations de métro Simplon et Marcadets-Poissoniers[5]. Ses locaux s'étendent sur 1 450 m2 répartis sur deux niveaux, dont 500 m2 destinés à la vente, avec à terme 5 000 à 7 000 références de produits alimentaires ou non[3]. Auparavant, la Louve disposait d'un petit local rue de la Goutte-d'Or[6].

Projets similaires[modifier | modifier le code]

En plus du modèle historique Park Slope Food Coop à New York, d'autres initiatives similaires sont en projet en France et en Belgique : « La Chouette Coop » à Toulouse, « Superquinquin » à Lille, « Supercoop » à Bordeaux, « La Coop des Dômes » à Clermont-Ferrand, « Bees Coop » à Bruxelles[7],[8], « l'éléfàn » à Grenoble[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Boutte et Valentine Van Vyve, « Les supermarchés capitalistes, un modèle dépassé? », sur www.lalibre.be, (consulté le 20 mars 2016)
  2. a et b Le choix de la rédaction, « La Louve, supermarché coopératif et participatif », sur France Culture, émission du 7 mai 2015
  3. a b et c Catherine Puiseux, « La Louve, un premier supermarché coopératif et participatif à Paris », iau-idf.fr, (consulté le 13 février 2017)
  4. Isabelle de Foucaud, « La Louve, le supermarché parisien qui fera travailler ses clients, ouvrira début 2016 », sur Le Figaro, (consulté le 20 mars 2016)
  5. JP Géné, « La Louve est entrée dans Paris. », M, le magazine du Monde,‎ (lire en ligne)
  6. Amandine Cailhol, « La Louve, futur supermarché «nourricier et protecteur» », sur Libération.fr, (consulté le 20 mars 2016)
  7. François Normandin, « Quand l'union fait la force : découvrez La Louve! | Revue Gestion HEC Montréal », sur Revue Gestion HEC Montréal, (consulté le 20 mars 2016)
  8. V. S. et A. F., « Le supermarché aussi devient collaboratif », sur www.dhnet.be, (consulté le 20 mars 2016)
  9. « L'éléfàn, supermarché participatif, ouvre ses portes à Grenoble », France3,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]