La Ligue des rouquins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Ligue des rouquins
Publication
Auteur Arthur Conan Doyle
Titre d'origine The Red-Headed League
Langue Anglais
Parution Drapeau : Royaume-Uni Août 1891,
Strand Magazine (mensuel)
Recueil Les Aventures de Sherlock Holmes
Intrigue
Date fictive Octobre 1890
Personnages Sherlock Holmes
Docteur Watson
Jabez Wilson (client)
Vincent Spaulding
Archie Ross
Duncan Ross
John Clay
Nouvelle précédente/suivante
Précédent Un scandale en Bohême Une affaire d'identité Suivant

La Ligue des Rouquins ou L'Association des Hommes Roux[1] est une aventure de Sherlock Holmes, publiée par son auteur Arthur Conan Doyle en août 1891 dans le journal intitulé The Strand Magazine. La nouvelle a ensuite été republiée en 1892 dans le recueil intitulé Les Aventures de Sherlock Holmes, rassemblant les douze premières nouvelles des aventures de Sherlock Holmes et succédant aux romans Une étude en rouge et Le Signe des quatre.

Résumé[modifier | modifier le code]

Jabez Wilson, petit prêteur sur gages , ancien charpentier de marine , qui tient une modeste boutique au coin de Saxe Coburg Square à Londres, demande l'aide de Sherlock Holmes après avoir intégré une certaine Ligue des Rouquins, prétendument financée par l'héritage d'un excentrique milliardaire américain décédé sans enfants et animé d'un étrange esprit philanthropique envers les rouquins comme lui. En effet, quelques semaines auparavant son jeune assistant, Vincent Spaulding, un étrange personnage, se comportant en employé zélé, qu'il a embauché à un salaire ridiculement bas lui a montré une annonce où il était écrit que toute personne rousse pouvait espérer pouvoir intégrer la Ligue des Rouquins et ainsi gagner quatre livres par semaine. Wilson s'est alors présenté et a été engagé par un certain Duncan Ross. Sa mission est de recopier des pages de l'encyclopédie britannique de 10 h à 14 h. Pendant cette tranche horaire, en général creuse pour ses affaires , il laisse sa boutique aux soins de Vincent Spaulding et est grassement payé pour cette sinécure absurde qu'il accomplit ponctuellement. Il faut aussi ajouter que Ross a bien insisté sur le fait qu'il devait toujours être ponctuel et ne jamais sortir pendant ces quatre heures de travail sous peine d'être licencié. Tout se passe très bien pendant plusieurs semaines mais un jour alors que Wilson allait à son travail il trouve sur la porte une feuille annonçant la dissolution de la Ligue des Rouquins. Cette affaire devenant de plus en plus floue, il décide d'aller voir Sherlock Holmes et avec son aide, découvre que Vincent Spaulding, dont le physique caractéristique est bien connu d'Holmes s'appelle en réalité John Clay et est un malfaiteur notoire, connu pour son infernal culot . Sherlock Holmes se rend sur place , frappe le sol de sa canne aux alentours de la boutique de Jabez Wilson et découvre que sa minable échoppe de prêteur sur gages est "l'envers du décor" d'un immeuble bourgeois beaucoup plus cossu donnant sur Fleet Street et abritant une grande banque de règlements internationaux, qui vient d'accepter une énorme somme en napoléons d'or pour une garantie de transaction avec le gouvernement français.

Il soupçonne la présence d'un tunnel entre les deux immeubles et comprend que l'affaire est brûlante: L'entourloupe de la "Ligue des Rouquins" n'avait d'autre but que de tenir éloigné Jabez Wilson de sa boutique le temps nécessaire au creusement du tunnel à partir de la cave où, par ailleurs, le prétendu Spaulding s'enfermait souvent sous prétexte de développer des photos.

Aidé de Mr Meryweather le directeur de la banque, et d'un policier de Scotland Yard , Holmes et son fidèle Watson tendent une souricière nocturne dans les caves de la banque et c'est ainsi qu'ils empêchent un "casse du siècle" et mettent la main au collet de Spaulding alias Clay, qui avait méticuleusement préparé ce "casse" audacieux avec ses complices.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Sidney Paget a réalisé les illustrations suivantes pour la première parution de la nouvelle (cliquer sur les vignettes pour les agrandir) :

Adaptations filmées[modifier | modifier le code]

Livre audio en français[modifier | modifier le code]

  • Arthur Conan Doyle, La Ligue des rouquins [« The Red-Headed League »], Paris, La Compagnie du Savoir, coll. « Les enquêtes de Sherlock Holmes », (EAN 3661585138741[à vérifier : EAN invalide], notice BnF no FRBNF42478154)
    Narrateur : Cyril Deguillen ; support : 1 disque compact audio ; durée : 47 min environ ; référence éditeur : La Compagnie du Savoir CDS062. Le nom du traducteur n'est pas indiqué.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Titre utilisé dans la traduction de Jeanne de Polignac