La Ligne de chance (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Ligne de chance.
La Ligne de chance
Titre original Rituals
Genre Soap opera
Création Gene Palumbo
Ken Corday
Charlene Keel
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Syndication
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 260
Durée 25 minutes
Diff. originale

La Ligne de chance (Rituals) est un soap opera américain en 260 épisodes de 25 minutes, créé par Gene Palumbo, Ken Corday et Charlene Keel et diffusé entre le et le en syndication.

En France, le feuilleton a été diffusé à partir du sur TF1.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Wingfield, en Virginie, des familles sont rivales dans le domaine du textile.

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Tourné en Caroline du Nord, ce soap opera a été un des seuls à être produits en syndication. Il a compté sur la popularité de grands noms au casting pour assurer son succès, tels que George Lazenby, Sharon Farrell, Monte Markham, Gina Gallego et Dennis Patrick[1].

Le personnage principal était Christina Robertson, joué par Christine Jones, la femme du personnage de Monte Markham, Carter Robertson. Après venaient les riches Chappin, avec les deux enfants adultes perturbés, Taylor et Brady Chappin. Comme dans tout soap, il y avait deux familles rivales, ici les Chappin et les Robertson.

Il semblerait que Sharon Farrell avait un personnage plutôt farfelu et que ses fans l'ont préféré dans Les Feux de l'amour. Dans La Ligne de chance, elle interprétait Cherry Lane, la mère de Dakota (Mary Beth Evans et Claire Yarlett).

Pour gagner de la popularité, le feuilleton a lancé un concours : « Il y a aura un meurtre dans La Ligne de chance, trouvez le meurtrier, la victime et le mobile et vous remportez un prix !!! ». Dès le début du concours, tous les personnages du feuilleton ont commencé à se faire des menaces pour créer des soupçons aux téléspectateurs.

À la fin du feuilleton, Carter apprenait qu'il était le fils illégitime de Patrick Chappin, faisant de lui le demi-frère de Taylor et Brady (ses deux ennemis).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Télé Star no 651, semaine du 25 au 31 mars 1989, p. 36 et 37.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]