La Légende de Duluoz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Légende de Duluoz (The Duluoz Legend) est le nom générique donné par l'écrivain américain Jack Kerouac à la majeure partie de son œuvre, dont il disait lui-même que :

« Mon œuvre compose un grand livre, à la manière de la Recherche du temps perdu de Proust, à la différence que mes souvenirs sont écrits comme durant une fuite plutôt que malade dans mon lit. En raison des objections de mes premiers éditeurs, il ne me fut pas permis d'employer les mêmes noms de personnages dans chacune de mes œuvres. Sur la route, Les Souterrains, Les Clochards célestes, Docteur Sax, Maggie Cassidy, Tristesse, Les Anges vagabonds et les autres ne sont que des chapitres d'un ensemble que j'appelle La Légende de Duluoz. Étant âgé, j'aimerais rassembler toute mon œuvre, réinsérer mon panthéon de noms identiques, laisser la longue étagère pleine de livres, et mourir heureux. Cette chose dans son ensemble forme une énorme comédie, vue au travers des yeux du pauvre Ti'Jean (moi), également connu sous le nom de Jack Duluoz, un monde d'actes et de folie déchaînés et aussi d'aimable douceur vue au travers du trou de serrure de ses yeux »[1].

Liste des œuvres[modifier | modifier le code]

Les romans composant la Légende de Duluoz correspondent à ceux de la liste suivante, dans l'ordre chronologique des périodes narrées :

Titre Écrit en Couvre la période de :
Atop an Underwood : Early Stories and Other Writings 1936 - 1943 Divers
Visions de Gérard 1956 1922 à 1926
Docteur Sax 1952 1930 à 1936
Avant la route 1946 - 1949 1935 à 1946
Maggie Cassidy 1953 1938 à 1939
Vanité de Duluoz 1968 1935 à 1946
Sur la route 1948 - 1956 1946 à 1950
Visions de Cody 1951 - 1952 1946 à 1952
Les Souterrains 1953 1953
Tristessa 1955 - 1956 1955 à 1956
Les Clochards célestes 1957 1955 à 1956
Les Anges de la désolation 1956 à 1957
Big Sur 1961 1960
Satori à Paris 1965 1965

Note : Les deux livres dont les titres suivent sont parfois inclus dans la Légende de Duluoz :

  • Le Vagabond solitaire, un recueil d'essais et de nouvelles.
  • Le Livre des rêves, un recueil de rêves faits entre 1952 et 1960.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « My work compromises one vast book like Proust's Remembrance of Things Past except that my remembrances are written on the run instead of afterwards in a sick bed. Because of the objections of my early publishers I was not allowed to use the same personae names in each work. On The Road, The Subterraneans, The Dharma Bums, Doctor Sax, Maggie Cassidy, Tristessa, Desolation Angels, and the other are just chapters in the whole work which I call The Duluoz Legend. In my old age I intend to collect all my work and reinsert my pantheon of uniform names, leave the long shelf full of books there, and die happy. The whole thing forms one enormous comedy, seen through they eyes of poor Ti Jean (me), otherwise known as Jack Duluoz, the world of raging action and folly and also of gentle sweetness seen through the keyhole of his eye. » (Jack Kerouac,Visions of Cody (London and New York: Penguin Books Ltd., 1993). Ce passage apparaît en exergue de l'œuvre proprement dite, et n'a donc pas de numéro de page.