La Jolie Fermière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Jolie Fermière
Titre original Summer Stock
Réalisation Charles Walters
Scénario George Wells
Sy Gomberg
Acteurs principaux
Sociétés de production MGM
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre film musical
Durée 108 minutes
Sortie 1950

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Jolie Fermière ou La Vallée Heureuse (Summer Stock) est un film musical américain de Charles Walters, sorti en 1950. C'est le dernier film de Judy Garland à la MGM.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jane, une jolie fermière se démène pour gérer une ferme. Après le départ de ses deux ouvriers agricoles, elle se voit obliger d'acheter un tracteur dans le magasin des Wingait. Orville, le fils du propriétaire, est le fiancée de Jane depuis quatre ans. C'est alors que la sœur de Jane, Abigail, arrive à la ferme avec une troupe de comédiens. Ces derniers recherchent un endroit pour répéter un spectacle, et Abigail les a invité à la ferme de sa sœur sans prévenir cette dernière.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Numéros musicaux[modifier | modifier le code]

  1. If You Feel Like Singing, Sing – Judy Garland
  2. (Howdy Neighbor) Happy Harvest – Gene Kelly, Garland, Phil Silvers et membres de la compagnie
  3. Dig-Dig-Dig Dig For Your Dinner – Kelly
  4. Mem'ry Island – Gloria DeHaven et Hans Conried (doublé par Pete Roberts)
  5. Portland Fancy – membres de la compagnie, Kelly et Garland
  6. You, Wonderful You – Kelly et Garland
  7. Friendly Star – Garland
  8. You, Wonderful You – Kelly
  9. All for You (Chaplin) – Kelly et Garland
  10. You, Wonderful You (Reprise) – Kelly et Garland
  11. Heavenly Music (Chaplin) – Kelly, Silvers et chiens
  12. Get Happy – Garland et chœur
  13. (Howdy Neighbor) Happy Harvest (final) – Kelly, Garland, Silvers et membres de la compagnie

Production[modifier | modifier le code]

Le tournage dure six mois après bien des retards dus aux absences et crises de nerf de Judy Garland. Le producteur Joe Pasternak et le réalisateur Charles Walters décident, le film terminé, d'ajouter un numéro musical et de la faire revenir. Après avoir cherché l'aide d'un hypnotiseur à Santa Barbara et perdu 9 kilos, Judy Garland revient deux mois après la fin du tournage pour tourner Get happy pour laquelle elle n'a eu besoin que de quelques prises[1]. Ce numéro dans lequel Judy Garland porte une veste de smoking, un fedora noir, et des bas en nylons noir est la scène la plus célèbre du film. Pour le critique du New York Times Bosley Crowther: Dans Get Happy, en termes de beauté et de performance, Miss Garland est à son meilleur."[2],[3]

L'autre séquence marquante est celle où Gene Kelly danse seul dans la grange sombre, utilisant un journal et une planche qui craque. Le numéro s'avère un des numéros les plus brillants de sa carrière[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La fabuleuse histoire de la Metro Goldwyn Mayer en 1714 films, J.D.E, p. 237, Le livre de Paris, 1977
  2. Crowther, Bosley."Metro Musical, Summer Stock, With Judy Garland and Gene Kelly, Opens at Capitol,"The New York Times, September 1, 1950
  3. Hemming, Roy. The melody lingers on (1999), Newmarket Press, ISBN 1-55704-380-9, p. 19-20
  4. Yudkoff, Alvin. Gene Kelly (2001), Watson-Guptill, ISBN 0-8230-8819-7, p. 207

Liens externes[modifier | modifier le code]