La Jeunesse de Maxime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Jeunesse de Maxime (titre original russe : Юность Максима) est un film soviétique réalisé par Grigori Kozintsev et Leonid Trauberg, sorti en 1935.

Ce film constitue la première partie d'une trilogie sur la vie de Maxime, un jeune ouvrier d'usine.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1910, un groupe clandestin révolutionnaire distribue des tracts anti-tsaristes. Maxime et ses camarades aident Natacha, une enseignante engagée dans des activités illégales, à se cacher dans l'usine afin d'échapper à la police. Un ami de Maxime, Andrei, et un autre travailleur perdent la vie. Leur enterrement se transforme en une gigantesque manifestation réprimée par la police. De nombreuses personnes sont arrêtées, dont Maxime qui devient peu après un militant social-démocrate.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le thème musical est la chanson juive Vu Iz Dos Gesele. Traduite sous le titre Krutitsa vertitsa shar goluboy [il danse et tourne, le globe bleu] elle est interprétée par Boris Tchirkov.
  • Au début du film Adieu, les gosses ! de Mikhaïl Kalik (1964), les principaux protagonistes regardent au cinéma La Jeunesse de Maxime.

Liens externes[modifier | modifier le code]