La Huit Production

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Huit Production
Création 1992
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction Gilles Le Mao, Stéphane Jourdain, Caroline Helburg, Guillaume Dero, Jean-Marc Schick
Activité production de films, éditions de DVD, post-production image et son
Site web http://www.lahuit.com/

La Huit est une société de production française de films documentaires et de cinéma, fondée en 1992, présidé par Gilles Le Mao, constituée en SAS au capital social de 160 000 €. Quatre producteurs assurent la délégation des projets : Stéphane Jourdain, Caroline Helburg, Laurence Milon et Gilles Le Mao.

Présentation de la société[modifier | modifier le code]

La Huit[1] produit des longs-métrages documentaires[2] de cinéma, diffusés en salle [3], et à la télévision [4]. Parallèlement, elle produit des documentaires musicaux. Il s’agit de moyens-métrages d’une durée de moins d’une heure [5] sur des scènes musicales [6] ou sur des musiciens, qu’ils soient français ou étrangers [7]. La Huit produit aussi des captations de spectacles vivants. Ce sont le plus souvent des concerts filmés lors de festivals, généralement en France, parfois à l’étranger [8], et documentées par une interview de l’artiste. Son catalogue privilégie le jazz, le blues, les musiques improvisées et de recherche, les avant-gardes, les rencontres sous forme de « carte blanche » et les associations inédites de musiciens[9].

Activités[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, la Huit produit des films de fiction, que l’on peut classer dans le cinéma d’auteur [10]. Ses films sont présentés en salle [11], sur les chaînes du service public [12] les chaînes thématiques du câble [13], ou dans des festivals de films internationnaux [14]. Depuis 2006, la Huit est devenue éditeur de DVD, et depuis 2014, elle produit des web-docs [15] dans le domaine des sciences. Ces cinq dernières années, plusieurs de ses productions ont obtenu des prix notamment à la Berlinale [16], à Lisbonne [17], aux Escales Documentaires de la Rochelle [18]… Deux de ses films musicaux se sont vus décerner le prix Sacem du meilleur Documentaire musical de création [19].

Films primés[modifier | modifier le code]

  • Si je te garde dans mes cheveux, un documentaire de Jacqueline Caux, 70mn, 2014. Prix Sacem du meilleur documentaire musical de création de l’année 2014.[30]
  • Parce que j'étais peintre, l'art rescapé des camps nazis de Christophe Cognet (104 min), film écrit par Christophe Cognet, Jean Breschand et Pierre-François Moreau, diffusé par Jour2fête. Grand Prix, en compétition internationale, aux Escales documentaires de La Rochelle à l'édition 2014. [31]
  • Monique Peytral, peindre Lascaux, peindre la vie, un documentaire de Constance Ryder, 52mn, 2013, Festival du film d'archéologie d'Amiens 2014, Prix du Public et Mention Spéciale du Festival Objectif Préhistoire de Pech Merle.
  • Quand les mains murmurent, documentaire de Thierry Augé, 58mn, 2012, sur une classe d’initiation à la direction d’orchestre d’élèves du Conservatoire de Paris, diffusé par Cinaps Tv, prix Sacem du meilleur documentaire musical de création de l’année 2013, prix Bartok et prix du patrimoine culturel immatériel, 2013. [32]
  • Jaurès, un film de Vincent Dieutre, 83mn, 2012, sorti en salle le 3 avril 2013. Prix du Jury Terry Award, Berlinale 2012. Prix du meilleur documentaire Queer Lisboa, 2012. [33]
  • Le Drôle de mai de José Vieira (52’) R.F.O, Télessonne, Prix regard sur le dialogue interculturel au festival Traces de Vies de Clermont-Ferrand, 2008.
  • Jungle Blue de Jacques Goldstein (67’), Arte, nommé au festival de la Rose d'Or de Lucerne 2005, mention spéciale du documentaire de création Sacem, 2005.
  • Le silence des rizières de Fleur Albert (89’), sortie salle 25 janvier 2006, Eurozoom, Festival du cinéma asiatique de Vesoul 2005. Festival Images d'Ailleurs, Paris 2005. Mois du documentaire, Hanoi 2004, Tours 2005. Best Long Documentary Film Award, Ismailia, Égypte, 2005. Escales Documentaires, compétition internationale, La Rochelle, 2005.
  • Zad Moultaka, de Leilla Kilani (52’) Mezzo, FCM, Escales Documentaires, La Rochelle, 2004, Festival des trois continents, Nantes, 2004. Prix de la création au festival Traces de Vies, Vic-Le-Comte 2004. Festival Cinema Africano Asia America Latina, Milan 2005. Festival Panafricana, Roma 2005.
  • Marc Ribot, La corde perdue, d’Anaïs Prosaïc (52’), Mezzo, FCM. Nominé grand prix SCAM 2005. [34]
  • De quelle Papouasie rêve la famille Maden ? de Séverin Blanchet (52’) France 5. Prix Mario Ruspoli Bilan du Film Ethnographique 2003. Prix du documentaire au FIFAP 2003. Prix spécial du jury Festival du film scientifique de Oulin 2003.
  • La musique selon Deben Bhattacharya de Stéphane Jourdain (52’) Ekushey TV, SSR-RTSI, Frémeaux & Associés. Prix Archives ethniques FIFAP 2002. Festival des Trois Continents, Nantes 2004. Nominé Grand Prix SCAM 2005.
  • La Photo Déchirée de José Vieira (52’), Télessonne, RTBF, RTP, FAS, Procirep, FAVI, ICAM, SCAM. En coproduction avec Animais et Les Films de la Mémoire. Diffusion France 2. Fipa 2002, Situation des coproductions françaises internationales, Best Documentary Caminhos Do Cinema Portugues 2002. Prix Planète Festival International du Film d'Amiens 2002. Best Foreign Documentary Doc Lisboa 2002.
  • L’Invention de la Cuisine de Paul Lacoste (3 x 52’), TV5 International, TV10, 1er épisode : Michel Bras, sélectionné au Fipa 2001, Situation de la création française, Most Innovative Film au International festival of Ethnographic Films, 2002. Meilleur Film Gastronomique aux Eurotoques Figeac, 2004. 2e épisode : Pierre Gagnaire, Most Innovative Film au International festival of Ethnographic Films 2002. 3e épisode : Olivier Roellinger, Most Innovative Film au International festival of Ethnographic Films, 2002. Sélectionné en compétition documentaire Fipa, 2002.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Huit.com
  2. Déchirés/grave, documentaire de Vincent Dieutre, 81mn, 2013, où Vincent Dieutre filme des apprentis comédiens qui jouent à la téléréalité, un film présenté en 2013 au festival Visions du Réel, Nyon, Suisse, en compétition internationale. Visions du Réel [1], Les Inrocks [2], Télérama [3], Première [4].
  3. Parce que j'étais peintre, documentaire de Christophe Cognet, écrit par Christophe Cognet Jean Breschand et Pierre-François Moreau, 118mn, 2013, une enquête inédite parmi les œuvres réalisées clandestinement dans les camps nazis, sorti en salle le 4 février 2014. Grand Prix des Escales Documentaires de La Rochelle, 2014.Sud-Ouest [5], Télérama [6]
  4. La Toundra des enfants perdus de Jérôme de Missolz et Marie Brunet-Debaines, 86mn, 2011, diffusé sur Arte le 26 juin 2014, [7]. Yasmina et Mohammed, documentaire de Régine Abadia, en trois formats 43mn, 52mn, 75mn, sur l’écrivain algérien Yasmina Kadra, diffusé sur la chaîne Arte [8]. Encore Elles ! un documentaire de Constance Ryder et Josiane Szymanski, 52mn, 2010, diffusion France 3, sur le mouvement de femmes, du MLF des années 1970 au féminisme d’aujourd’hui, [9]
  5. Quand les mains murmurent, documentaire de Thierry Augé, 58mn, 2012, sur une classe d’initiation à la direction d’orchestre d’élèves du Conservatoire de Paris, diffusé sur Cinaps Tv, prix Sacem du meilleur documentaire musical de création de l’année 2013, prix Bartok et prix du patrimoine culturel immatériel, 2013. [10]
  6. Tucson Sounds, un documentaire de Guillaume Dero, 63mn, 2015 ; un film sur la scène musicale de Tucson Arizona, avec notamment Brian Lopez et Gabriel Sullivan. [11]
  7. Entre autres films : Jean-Jacques Milteau, What’s that sound ? un documentaire de Stéphane Jourdain, 54mn, 2013, sur l’harmoniste français Jean-Jacques Milteau, filmé en concert lors du Paris Jazz Festival 2013 accompagné notamment du guitariste Manu Galvin et des deux chanteurs américains noirs Michael Robinson et Ron Smyth. Paris Jazz Festival. Marc Ribot, la Corde Perdue, un documentaire d’Anaïs Prosaïc, 52mn, 2007, sur le guitariste de la scène new-yorkaise improvisateur, compositeur, accompagnateur. Citizen Jazz [12].
  8. Festivals en France : le festival les Escales de Saint-Nazaire [13], le festival Banlieues Bleues, jazz en Seine-Saint-Denis[14]. Artistes français, entre autres, le pianiste Tony Tixier, un documentaire de Guillaume Dero, lors du festival Jazz en tête de Clermont-Ferrand 2012. Des artistes français et étrangers, notamment au Punkt festival 2013, trois films documentaires de Guillaume Dero, 170mn, 2013, sur le festival de musique expérimentale de Kristiansand en Norvège, basée sur le concept de live remix, c’est-à-dire des concerts d’une heure qui sont remixés dans la foulée du premier concert par d’autres musiciens ; films diffusés sur la chaîne Mezzo. [15]
  9. La collection Freedom Now ! rassemble des films sur les musiques actuelles : le jazz européen et international, les musiques improvisées, les croisements musicaux hybrides, plus généralement l’ensemble des musiques de création sans exclusive de genre, rassemblés sous le terme générique de « musique créative ». Jazz magazine n°591, avril 2008.
  10. Jaurès, un film de Vincent Dieutre, 83mn, 2012, sorti en salle le 3 avril 2013. Unifrance [16]. Les Inrocks [17]. Stalingrad Lovers, un film de Fleur Albert, 82 mn, 2012, avec Jean-Patrick Koné , Carole Eugénie , Jean-Paul Edwiges, Françoise Leplénier… sortie en salle le 29 janvier 2014 ; une fiction sur des usagers du crack parisiens, qui rappelle la démarche de la pionnière du cinéma underground des années 1960, Shirley Clarke, qui, dans The Connection, mêlait les codes de la fiction à la crudité documentaire. Télérama [18] Première [19].
  11. Entre autres, Parce que j'étais peintre de Christophe Cognet, écrit par Christophe Cognet, Jean Breschand et Pierre-François Moreau, un film documentaire de cinéma, de 104mn, sorti en salle le 4 février 2014. Journal Le Monde [20]
  12. Entre autres, La Toundra des enfants perdus de Jérôme de Missolz et Marie Brunet-Debaines, 86mn, 2011, diffusé sur Arte le 26 juin 2014. [21]
  13. Entre autres, Punkt festival 2013, trois films documentaires de Guillaume Dero, diffusé sur Mezzo. [22]
  14. En France : États Généraux du Documentaire Lussas, Cinéma du Réel Centre Georges-Pompidou Paris, les Escales Documentaires de La Rochelle, festival du film de Belfort… À l’étranger : la Berlinale Allemagne, Mix Mexico Festival Mexique, Visions du Réel Nyon Suisse, FIFA Montréal Canada, Festival international du film de Rome Italie, Tel-Aviv film festival Israël.
  15. Collision, un documentaire d’Anaïs Prosaïc et d’Ursula Bassler, 54mn, 2008. Ce film montre les dernières étapes de la mise en service de l’accélérateur de particules géant, le LHC, permettant d'observer les collisions de particules reproduites dans des conditions physiques qui prévalaient au début de l'univers. [23] [24]
  16. Jaurès, un film de Vincent Dieutre, 83mn, 2012, Prix du Jury Terry Award, Berlinale 2012. [25]
  17. Jaurès, un film de Vincent Dieutre, 83mn, 2012, Prix du meilleur documentaire Queer Lisboa, 2012. [26]
  18. Parce que j'étais peintre, un documentaire de Christophe Cognet, écrit par Christophe Cognet, Jean Breschand et Pierre-François Moreau, 104mn, 2014. Grand Prix du jury des Escales Documentaires de La Rochelle, 2014. Sud Ouest [27]
  19. Quand les mains murmurent, documentaire de Thierry Augé, 58mn, 2012, sur une classe d’initiation à la direction d’orchestre d’élèves du Conservatoire de Paris, diffusé par Cinaps Tv, prix Sacem du meilleur documentaire musical de création de l’année 2013, prix Bartok et prix du patrimoine culturel immatériel, 2013. Le Conservatoire de Paris [28]. Si je te garde dans mes cheveux, un documentaire de Jacqueline Caux, 70mn, 2014. Prix Sacem du meilleur documentaire musical de création de l’année 2014. Espace Malraux, Chambery [29]