La Guerre des Simpson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Guerre des Simpson
Saison 2
Épisode no 20

Titre original The War of the Simpsons
Titre québécois La guerre des Simpson
Code de production 7F20
1re diffusion aux É.-U.
1re diffusion en France
Tableau noir Je ne ferai plus jamais rien de mal
Gag du canapé Seul Homer est assis sur le canapé, et fait tomber tous les autres par terre
Scénariste John Swartzwelder
Réalisateur Mark Kirkland
Chronologie
Précédent Mon prof, ce héros au sourire si doux Un pour tous, tous contre un Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 2
Liste des épisodes des Simpson

La Guerre des Simpson (The War of the Simpsons) est le 20e épisode de la saison 2 de la série télévisée d'animation Les Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

C'est soir de fête chez les Simpson. Après avoir abusé de l'alcool, Homer jette un regard polisson sur le décolleté de Maude Flanders. Très énervée, Marge les inscrit tous les deux à une retraite au chalet du révérend Lovejoy pour remettre leur couple en selle. Mais Homer profite de cette retraite pour pêcher un énorme poisson légendaire. Homer fera finalement une grande preuve d'amour envers Marge en jetant le poisson.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Le titre français, comme le titre original, fait référence au film La Guerre des RoseDan Castellaneta a tenu un rôle.
  • À la fête des Simpson, on entend It's Not Unusual de Tom Jones; on peut entendre également The Look of Love de Dusty Springfield et That's the Way (I Like It) (en) de KC and the Sunshine Band. On peut l'entendre chanter We Are the Champions de Queen.
  • Le barman ressemble étrangement à Tom Cruise dans le film Cocktail.
  • Dans un plan, on voit que Bart modifie le message des apéritifs, et dans un plan suivant le message est identique.
  • Le souvenir où Bart pourchasse sa baby-sitter parodie The Omen, d'ailleurs on entend la même musique.
  • Abraham dit avoir fait semblant de pleurer « Je faisais semblant de pleurer, je peux ouvrir et fermer comme un robinet » cette citation fait référence au film Madame porte la culotte.
  • La légende mystérieuse et la photo floue (en noir et blanc) du général Sherman sont une référence au Monstre du Loch Ness et aux photos floues en noir et blanc qui ont été diffusées à son sujet.
  • Dans l'église, on peut apercevoir la famille rencontrée lors du pique-nique annuel de Burns dans Simpsonothérapie.
  • La bataille entre Homer et le général Sherman n'est pas sans rappeler celle du Capitaine Ahab et Moby Dick, d'ailleurs Homer y fait une allusion directe quand il dit : «  Je t’aime... mais faut... que j’te tue ! »[1]
  • Il y a une légère référence à American College : Le motard qui sort de la maison au guidon de sa moto fait un peu penser à « Jour J » (Bruce McGill), un des membres de la confrérie Delta qui se rend lui aussi à une soirée et entre dans la maison sans descendre de sa moto. Ils ont tous les deux une moustache similaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]