La Grande-Fosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Grande-Fosse
La Grande-Fosse
Le centre et l'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Saint-Dié-des-Vosges
Canton Saint-Dié-des-Vosges-2
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges
Maire
Mandat
Bernard Maetz
2014-2020
Code postal 88490
Code commune 88213
Démographie
Population
municipale
117 hab. (2015 en augmentation de 3,54 % par rapport à 2010)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 20′ 23″ nord, 7° 04′ 13″ est
Altitude 630 m
Min. 449 m
Max. 820 m
Superficie 6,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Grande-Fosse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Grande-Fosse
Liens
Site web www.lagrandefosse.fr

La Grande-Fosse est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Limitrophe de l'Alsace, la commune a un relief particulièrement accidenté. Le centre occupe une colline à 620 mètres d'altitude, mais l'habitat est très dispersé.

C'est une des 188 communes[1] du parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Située a 16 km de Saint-Dié-des-Vosges, 14 km de Senones et 22 km de Raon-l'Etape, elle fait partie de l'aire urbaine de Saint-Dié-des-Vosges.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • On rencontre des dénominations diverses qui signifie la vallée des granges : "Grangia Fossa" avant 1166, Fossa en 1172[2], La Grant Fosse en 1328, Villa de Grandifossa en 1416, La Granfosse en 1548, La Grainfosse en 1554...

Jouxtant la voie des Saulniers ou via salinatorum qui surgit derrière l'Ormont du plateau du Ban-de-Sapt et continue vers Saales et vers la Val de Villé en passant au nord du Climont, les hameaux de cette haute vallée semblent dès le Bas-Empire spécialisés dans l'entrepôt en grange et le transport des grains, surtout les bleds locaux, avoine, seigle et orge, peut-être le froment. Un diverticule de la voie des Saulniers passant en ligne directe en surplomb de la vallée est à l'origine de la prospérité du secteur des services et du fort peuplement jusqu'en 1840.

  • Des vignes en bas de la Bonne Fontaine sont attestées par des documents avant les refroidissements des décennies suivant 1550.
  • À l'époque moderne, la petite mairie de Grande-Fosse appartient au bailliage de Saint-Dié. Les hameaux qui se situent sur l'actuel territoire communal dépendent de la paroisse de Provenchères, mais possèdent de prestigieuse hiérophanies, parmi lesquelles une chapelle dédiée à saint Gondelbert, lieu de pèlerinage jouxtant un établissement de bains chauds renommés au hameau de Bonne-Fontaine et une chapelle Saint-Antoine promue et rebâtie en église paroissiale du village en 1830.
  • La commune de la Grande-Fosse du département des Vosges intègre le canton de Saales dès 1790. Elle fait partie des communes jouxtant la nouvelle frontière franco-allemande lors de l’annexion allemande en 1871. Le canton tronqué est administré à partir de Provenchères.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 2008 en cours
(au 18 février 2015)
Bernard Maetz DVD Professeur d'anglais

Finances locales[modifier | modifier le code]

En 2015, les finances communales était constituées ainsi[3] :

  • total des produits de fonctionnement : 143 000 , soit 1 261  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 137 000 , soit 1 208  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 15 000 , soit 130  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 92 000 , soit 818  par habitant ;
  • endettement : 182 000 , soit 1 613  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 19,61 % ;
  • taxe foncière sur le bâti : 10,57 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 22,17 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 38,75 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 20,32 %.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2015, la commune comptait 117 habitants[Note 1], en augmentation de 3,54 % par rapport à 2010 (Vosges : -2,03 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
367429496622664723701724638
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
638652699574540492472448414
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
363330325302296234237180121
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2015 -
92756990112115110117-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La toiture de l'église devant être refaite a été équipée de panneaux solaires photovoltaïques d'une surface totale de 195 m² pour une production supérieure à 20 000 kWh[10]. Cette solution avait déjà été réalisée dans la commune pionnière de Schönau im Schwarzwald qui se trouve approximativement à la même latitude.
La commune a été décorée de la Croix de guerre 1914-1918[13].
  • Musée de la Figurine[14] (figurines et petits soldats en plastique, en plomb, en étain ou en bois).
Créé en 1989, le musée est ouvert chaque été du 1er week-end de mai au 1er octobre, les vendredis, samedis, dimanches et jours fériés.
  • Arboretum du col du Las et sentier botanique du Belfays.
  • Oratoire en forme de grotte, dédié à saint Gondelbert[15].
  • Croix monumentale[16].
  • Bornes frontalières d'Ancien Régime en série (série de 10)[17] et groupe de quatre bornes frontalières dites "les Quatre-Bornes"[18].
  • Ancien moulin à farine du Pré-Pommier[19].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des 188 communes adhérentes au parc naturel régional des ballons des Vosges, 3e Charte 2012 - 2024
  2. « présentation de la commune de la Grande-Fosse », notice no IA88001206, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. « Les comptes de la commune » [archive du ], sur alize2.finances.gouv.fr (consulté le 27 septembre 2016).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. Fonds iconographiques de la direction départementale des archives des Vosges: l'église
  9. Fonds iconographiques de la DDA des Vosges : Personnel d'une unité sanitaire impériale allemande sur la place du village avec l'église en fond
  10. La centrale photovoltaïque de l'Eglise de La Grande Fosse
  11. Conflits commémorés1914-18 1939-45
  12. Monument aux Morts entre l'église et la mairie, Stèle commémorative
  13. Communes décorées de la Croix de guerre 1914-1918
  14. « mairie - école primaire de garçons, aujourd'hui maison de la figurine », notice no IA88001199, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « chapelle de la Bonne-Fontaine ou de Saint-Gondelbert », notice no IA88001119, base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. « Croix située à l'emplacement de l'ancien cimetière de la chapelle castrale de Bonne-Fontaine », notice no IA88001064, base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. « Bornes frontalières d'Ancien Régime en série », notice no IA88001192, base Mérimée, ministère français de la Culture
  18. « groupe de quatre bornes frontalières dites les Quatre-Bornes », notice no IA88001194, base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. « moulin à farine du Pré-Pommier, aujourd'hui maison », notice no IA88001187, base Mérimée, ministère français de la Culture