La Gazette de la Manche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Gazette de la Manche
Image illustrative de l’article La Gazette de la Manche

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité hebdomadaire
Genre presse régionale généraliste
Diffusion 7838 ex. (2017)
Date de fondation 1er novembre 1947
Ville d’édition Saint-Hilaire-du-Harcouët

Propriétaire Publihebdos (Groupe SIPA - Ouest-France)
Directeur de publication Olivier Bonsart
Directeur de la rédaction Pascale Brassine
ISSN 2128-6302
Site web www.lagazettedelamanche.fr

La Gazette de la Manche est un hebdomadaire départemental français dont le siège est à Saint-Hilaire-du-Harcouët (Manche). Il rayonne essentiellement sur le Sud de la Manche (Avranchin), ainsi que dans le Nord de l'Ille-et-Vilaine et le Nord de la Mayenne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Gazette de la Manche, d’Ille-et-Vilaine et Mayenne est fondée le 1er novembre 1947 par Michel Cochois, à la suite du Glaneur de la Manche dirigé par son père et interdit à la libération [1]. Le premier numéro est tiré à 2 000 exemplaires [2]. Un an plus tard, il diffuse à 5 000 exemplaires. En 1954, il est composé de 8 pages, publiées à 10 000 exemplaires. Il passe à l'offset en 1972 avec trois éditions de 14 pages, ce qui lui permet d'atteindre 21 000 exemplaires en 1978[1].

En 1976, Michel Cochois ouvre à Saint-Hilaire-du-Harcouët une rédaction composée de journalistes professionnels, ainsi qu'un bureau à Avranches [2].

Le titre se lance en 1984 dans l'aventure des radios privées permise par la libéralisation des ondes voulue par François Mitterrand, en reprenant une radio locale, « Sélune, c'est positif », qui intègre parmi les premières la fédération Europe 2 en 1986 [1].

À la demande de la famille fondatrice, Ouest-France entre en 1992 dans le capital du journal, qui rejoint le groupe Publihebdos l'année suivante, tout en gardant une rédaction et une logistique indépendante [1].

À la fin de la décennie 90, le journal présente 64 pages intégrant la couleur, et emploie 37 personnes (imprimerie commerciale incluse) dont 7 journalistes [1].

Malgré un lent effritement des ventes et une forte concurrence, La Gazette de la Manche est en 1998 le cinquième hebdomadaire bas-normand le plus diffusé, et le plus lu de Basse-Normandie grâce à un taux moyen de 58 % de pénétration sur sa zone principale de diffusion, taux qui atteint 110 % sur Saint-Hilaire-du-Harcouët, du fait de la forte importante du marché local hebdomadaire [1].

Dans les années 2000, sa diffusion continue à baisser et passe sous la barre des 10 000 exemplaires en 2009[3].

Diffusion[modifier | modifier le code]

Les chiffres de la diffusion totale du quotidien sont les suivants, d'après l'OJD[4] :

Date 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2013 2014 2015 2016
Diffusion totale 11 467 10 681 10 939 10 513 10 285 10 204 9 755 9 206 9 050 9 127 9 015 8 741

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Alain Cartel, Les Médias et l'identité régionale : réalités et perspectives, Conseil économique et social régional de Basse-Normandie, avril 2000.
  2. a et b Ouest-France, 26 mars 2010
  3. OJD.
  4. La Gazette de la Manche sur l'OJD

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]