La Forge de Vulcain (Vasari)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Forge de Vulcain.
La Forge de Vulcain
Giorgio Vasari 002.jpg

ou Thétis dans la forge de Vulcain

Artiste
Date
1567-1568
Technique
Dimensions (H × L)
38 × 28 cm
Localisation

La Forge de Vulcain est un tableau de Giorgio Vasari[1], une peinture à l'huile sur cuivre réalisée entre 1567 et 1568, conservée au musée des Offices.

Historique[modifier | modifier le code]

Réalisé entre 1567 et 1568, commandité par François de Médicis, le tableau est une allégorie mythologique de la relation entre l'Invention et l'Art (représentés respectivement par Athéna et Vulcain) un sujet détaillé à Vasari en 1565-1567 par un de ses collaborateurs, l'humaniste Vincenzo Borghini (it)[2], dans le but de célébrer la fondation de l'Accademia delle Arti del Disegno, créée en 1563.

Description[modifier | modifier le code]

Dans un premier plan fortement éclairé, une divinité féminine en armure suggérée, debout, le compas et l'équerre à la main, confie à Vulcain un projet qu'il reporte sur un bouclier ; ils sont entourés de divinités mineures enfantines portant les outils, et les ouvriers de la forge emplissent chacun, dans leurs activités, le reste du tableau, qui le dessin par gravage, qui le battage du fer, qui l'usage du feu de la forge. On distingue trois figures féminines en haut à gauche en « Trois Grâces ».

Analyse[modifier | modifier le code]

Suivant les études il peut s'agir non d'Athéna mais de Thétis (demandant des armes pour son fils Achille) elle-même vêtue d'armure en Minerve[3].

La rencontre est celle entre la déesse de l'intellect (ingenium) et le dieu de l'art (ars) qui est vu en train de ciseler, sur le bouclier, le Bélier et le Capricorne, les signes zodiacaux de François et Cosme de Médicis, les protecteurs du peintre Vasari. Les trois Grâces[3] (Peinture, Sculpture, Architecture) accompagnent le dieu de l'art dans « son atelier » en allégorie de l'Académie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il en existe un dessin préparatoire (de même taille) intitulé ou Pallas Athéna dans la forge de Vulcain[4] ou La forge de Vulcain dans l'inventaire du département des arts graphiques du musée du Louvre[5].

  • L. Frank et S. Tullio Cataldo, catalogue de l'exposition Giorgio Vasari, Paris, musée du Louvre, 2011-2012, no 26
  • Roland Le Mollé, Giorgio Vasari, Grasset, 1996 (versions papier et numérique)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vulcano nella fucina dans la base de données de la fondation Federico Zeri
  2. P. Barocchi, Mostra di disegni del Vasari e della sua cerchia, bibliothèque Nationale de Florence, Florence, 1964, no 42
  3. a et b Autre notice du Louvre
  4. Notice du site officiel
  5. Notice de l'inventaire

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :