La Fille du puisatier (film, 2011)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Fille du puisatier.
La Fille du puisatier
Titre original La Fille du puisatier
Réalisation Daniel Auteuil
Scénario Daniel Auteuil d'après l'œuvre de Marcel Pagnol (La Fille du puisatier)
Acteurs principaux
Sociétés de production AS Films
Zack Films
Pathé Production
TF1 Films Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 107 min
Sortie 2011

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Fille du puisatier est un film français réalisé par Daniel Auteuil d'après l'œuvre éponyme de Marcel Pagnol et sorti en 2011.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En Provence, en coupant à travers champs pour aller porter le déjeuner à son père, Patricia, l'une des filles du puisatier Pascal Amoretti, fait la connaissance du bel aviateur Jacques Mazel. Elle a dix-huit ans, il en a vingt-six. C'est le coup de foudre. Un peu de clair de lune fera le reste à leur seconde rencontre. Il n'y aura pas de troisième rendez-vous car Jacques est envoyé au front de la Seconde Guerre mondiale. Patricia se retrouve enceinte et lorsque son père tente d'établir le contact, en compagnie de ses six filles, avec les riches parents de l'amant de Patricia, ceux-ci lui prêtent des intentions vénales et lui ferment leur porte. Après que Patricia a donné naissance à un garçon, Jacques est porté disparu. La famille Mazel va alors chercher à se rapprocher de Patricia et de leur petit-fils, tout ce qu'il leur reste de leur cher enfant perdu…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Box office[modifier | modifier le code]

  • Mondial : 12,5 millions $
  • France : 12 millions $ (1,25 million d'entrées)
  • Belgique et Luxembourg : 500 000 $

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Novellisation du film de Marcel Pagnol La Fille du puisatier publiée par les Éditions Fasquelle en 1941 ; également parue, la même année, aux Éditions Marcel Pagnol dans la collection « Les films qu'on peut lire ». Réédition par les Éditions de Fallois en 1989 (ISBN 2-87706-062-4).
  2. Source : La Provence du .
  3. Doublure de la gare de Salon-de-Provence en 1939. Tournage prévu les 9, 10, 11 et 12 juin. Sources : Tourmagazine.fr du et Midi Libre.com du .
  4. Fin des prises de vue à Cavaillon le dans l'ancienne quincaillerie cours Bournissac (source : La Provence du ).
  5. Source : Site officiel
  6. Source : CNC.
  7. Dite « Train à vapeur de Toulouse ».
  8. Source : Midi Libre.com du .
  9. Source : La Dépêche du Midi.fr du .

Liens externes[modifier | modifier le code]