La Fabrique (éditeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Fabrique.

La Fabrique Éditions
Repères historiques
Création 21/06/1999 immatriculation de la société
Fondée par Éric Hazan
Fiche d’identité
Forme juridique Société à responsabilité limitée

SIREN 423353754

Statut Éditeur indépendant
Dirigée par Eric Hazan
Spécialités essais, philosophie
Effectif 2 en 2017
Site web lafabrique.fr
Données financières
Chiffre d'affaires 466 500 € en 2017
Résultat net -29 500 € en 2017 (perte)

La Fabrique Éditions[1] est une maison d'édition française créée en 1998 par Éric Hazan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les éditions La Fabrique ont été fondées par le chirurgien et militant Éric Hazan, fils de l'éditeur Fernand Hazan, lui-même fils d’Émile Hazan, qui avait fondé sa maison d'édition en 1927 à Paris. En 1992, Éric Hazan avait revendu les Éditions Hazan au groupe Hachette[2].

Maison indépendante, La Fabrique s'est fait connaître par la publication d'essais engagés politiquement, s'inscrivant dans la mouvance de la gauche radicale (dans toute sa diversité[réf. nécessaire]).

Outre la présence de nombreux textes de philosophes et de penseurs du monde entier, le catalogue compte notamment en son sein de nombreux essais sur le conflit israélo-palestinien.

C'est également l'éditeur des trois ouvrages du « Comité Invisible » : L'Insurrection qui vient (2007), essai visant à expliquer la nécessité d'une insurrection et de sa possible inéluctabilité, À nos amis (2014)[3], et Maintenant (2017).

Ses ouvrages sont diffusés par Les Belles Lettres.

Catalogue[modifier | modifier le code]

Parmi les auteurs publiés par La Fabrique, citons : Giorgio Agamben, Tariq Ali, Bernard Aspe, Alain Badiou, Moustafa Barghouti, Zygmunt Bauman, Jean Baumgarten, Daniel Bensaïd, Walter Benjamin, Auguste Blanqui, Marie-Hélène Bourcier, Alain Brossat, Wendy Brown, la Cimade, Christine Delphy, Raymond Depardon, Friedrich Engels, Jean-Pierre Faye, Charles Fourier, Françoise Fromonot, Norman G. Finkelstein, Isabelle Garo, Amira Hass, Eric Hazan, Henri Heine, Rashid Khalidi, Sadri Khiari, Jacques Le Goff, Frédéric Lordon, Karl Marx, Ngugi wa Thiong'o, Ilan Pappé, Tanya Reinhart, Tiqqun, Jacques Rancière, André Schiffrin, Edward Saïd, Ella Shohat, Enzo Traverso, Edward P. Thompson, Michel Warschawski, Sophie Wahnich, Eyal Weizman, Houria Bouteldja, le Comité Invisible...

Positionnement[modifier | modifier le code]

Avec, entre autres, Le Temps des cerises, les éditions Agone, et les éditions de l'Épervier, cette maison d'édition témoigne du renouveau de l'édition indépendante engagée, perceptible en France depuis le milieu des années 1990, à la suite des mouvements nés des grandes grèves de l'hiver 1994-1995[réf. nécessaire].

Détournement[modifier | modifier le code]

En 2016, en réponse au livre À nos amis du "comité invisible"; un pamphlet anonyme intitulé À nos clients est publié par "Qu'est ce que tu fabriques ? éditions "[4]. Ce livre reprend et détourne les codes graphiques, stylistiques et typographiques originaux.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Identité, chiffre d'affaires, résultat, bilans. », sur www.societe.com (consulté le 9 juin 2019)
  2. Pour aboutir à un livre, la fabrique d’une maison d’édition d’Éric Hazan, [1].
  3. Comité invisible, À nos amis, La Fabrique, (ISBN 978-2-35872-062-5), extraits en ligne sur Mediapart.
  4. Quelques titres disponibles en ce moment. Qu’est-ce que tu fabriques Éditions. La Discordia - Bibliothèque anarchiste.