La Disparition de Josef Mengele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Disparition de Josef Mengele
Auteur Olivier Guez
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman
Éditeur Grasset
Date de parution
Nombre de pages 240
ISBN 9782246855873

La Disparition de Josef Mengele est un roman d'Olivier Guez paru le aux éditions Grasset et ayant reçu le prix Renaudot la même année[1].

Historique[modifier | modifier le code]

L'auteur se documente et travaille durant trois années[2] sur Josef Mengele (1911 -1979), officier allemand de la Schutzstaffel (SS), criminel de guerre qui exerça comme médecin dans le camp d'extermination d'Auschwitz durant la Seconde Guerre mondiale. Il déclare à ce propos au journal Le Monde en 2017 : Je vivais avec lui, avec ce personnage abject, d’une médiocrité abyssale. Je montais sur le ring. Je l’affrontais. Les six premiers mois, il m’arrivait de crier son nom la nuit[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

Le livre raconte la fuite du médecin tortionnaire nazi Josef Mengele entre l'Allemagne et l'Amérique latine[3], jusqu'à sa mort en 1979 sans avoir été jugé[4].

Réception critique[modifier | modifier le code]

Pour le magazine Télérama, c'est une formidable enquête romancée[4]. Le Nouvel Observateur regrette, parfois, que l'écrivain n'ait pas jugé bon, face à certaines zones d'ombres, d'indiquer les angles morts de l'histoire qu'il raconte[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le prix Renaudot pour « La Disparition de Josef Mengele », d’Olivier Guez », sur Le Monde.fr (consulté le 18 mars 2018)
  2. a et b « Le romancier Olivier Guez en combat singulier contre Mengele », article du journal Le Monde, du 24 septembre 2017.
  3. « Rentrée littéraire : La disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez, le coup de cœur d'Étienne de Montety », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  4. a et b La disparition de Josef Mengele, Olivier Guez (lire en ligne)
  5. « Le prix Renaudot 2017 pour... Olivier Guez et sa "Disparition de Josef Mengele" », Bibliobs,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]