La Demeure historique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir DH.
La Demeure historique
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
Fondation
Fondation 1924
Fondateur Joachim Carvallo
Identité
Siège Paris
Président Jean de Lambertye
Secrétaire général Gilles Bayon de la Tour
Trésorier Étienne de Bryas
Site web www.demeure-historique.org

La Demeure historique (DH) est une association française fondée en 1924, par Joachim Carvallo, reconnue d'utilité publique en 1965[1], qui regroupe des propriétaires de monuments historiques privés.

Elle a son siège dans l'hôtel de Nesmond, au 57 quai de la Tournelle, dans le 5e arrondissement de Paris.

But[modifier | modifier le code]

Selon ses statuts, « l’association œuvre pour la défense et la sauvegarde du patrimoine architectural, historique, artistique et naturel, ses abords et plus largement tout ce qui concerne la protection des perspectives et paysages[2] ».

Au 31 décembre 2011, 44 060 immeubles étaient classés ou inscrits au titre des monuments historiques, dont 49,6 % appartenaient à des propriétaires privés[3]. La Demeure historique représente ces propriétaires privés auprès des pouvoirs publics.

Fondateurs[modifier | modifier le code]

Liste des présidents de l'association[modifier | modifier le code]

Adhérents[modifier | modifier le code]

L’association représente à ce jour plus de 3 000 châteaux, manoirs, abbayes, ou hôtels particuliers répartis sur l’ensemble du territoire français : d’une part des membres titulaires, propriétaires de monuments historiques privés, classés, inscrits, agréés ou susceptibles de l’être, et d’autre part des amateurs d’art et d’histoire souhaitant défendre la cause du patrimoine.

Elle est représentée dans chaque région par une délégation[6].

Action auprès des pouvoirs publics[modifier | modifier le code]

La force politique de l’association se traduit par des liens réguliers avec le gouvernement, le parlement et l’administration. La DH a ainsi obtenu le vote des deux grandes lois sur la fiscalité des monuments historiques privés permettant d’une part la réduction du prix des travaux et d’autre part l’exonération des droits de succession sous certaines conditions.

La Demeure historique est par ailleurs membre du « Groupe des 8 »[7].

Actions de sensibilisation en direction du grand public[modifier | modifier le code]

La Demeure historique intervient dans diverses manifestations locales et nationales et à ce titre est partenaire du ministère de la Culture français pour les journées européennes du patrimoine et les opérations Rendez-vous aux jardins[8]. L'association joue ainsi un rôle important de sensibilisation de l'ensemble des publics (milieux scolaires, amoureux du patrimoine, touristes, etc.).

Une « Fondation Demeure historique pour l’avenir du patrimoine »[9] a été créée en mai 2008, sous l’égide de la Fondation de France, et en liaison étroite avec l’association La Demeure historique. Elle s’est donnée trois missions prioritaires :

  1. encourager la conservation, la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine protégé au titre des monuments historiques,
  2. favoriser l’accès de ce patrimoine au plus grand nombre, notamment aux personnes en situation de handicap,
  3. développer toute action de formation relative à ce patrimoine.

Assistance pratique[modifier | modifier le code]

Pour demander la protection d’un monument privé, la DH conseille ses membres sur la constitution du dossier et dans les démarches à entreprendre auprès du ministère de la Culture ; par ailleurs, ses représentants au sein des CRPS (Commission régionale du patrimoine et des sites) suivent les dossiers des monuments privés. Avec l’appui du bureau Francis Lefebvre, la DH apporte des conseils à ses membres qui reçoivent en début d’année des instructions facilitant la préparation de la déclaration annuelle des revenus. Dans le domaine des travaux et de la protection des abords, la DH met également à la disposition de ses adhérents un architecte conseil et un avocat, spécialiste des sites et des problèmes d’environnement. En matière de législation sociale, la DH assiste les propriétaires employeurs de personnel en liaison avec la FEPEM (Fédération des particuliers-employeurs).

La DH organise des sessions de formation sur des thèmes précis qui donnent lieu à la publication de dossiers techniques.

Chaque année, la DH accorde des prix de restauration décernés par des jurys de spécialistes et financés par des mécènes français et américains. Sur le plan international, la DH est membre d’Europa Nostra[10] et de l’UEHHA (Union of European Historic Houses Associations).

Rôle de conseil dans le domaine culturel[modifier | modifier le code]

L’association informe sur les conditions d’ouverture au public des monuments. Avec le soutien du Centre des monuments nationaux, elle accorde le label Routes historiques pour les itinéraires thématiques rassemblant des monuments dans une région. Partenaire actif des Journées européennes du patrimoine, la DH incite ses membres à ouvrir le plus largement possible et à organiser des animations particulières lors de ces deux journées ; elle se fait ensuite l’écho auprès de la presse du programme de ces manifestations. Elle est également à la disposition de ses adhérents pour les conseiller et les aider dans l’organisation d’animations (concerts, expositions, spectacles, etc.). Les membres de l’association peuvent constituer des dossiers pour la réalisation de prises de vues et de tournages dans leurs propriétés. Ces dossiers sont consultés au siège de la DH par les professionnels du cinéma et de la publicité.

Édition[modifier | modifier le code]

  • La Demeure historique (ISSN 0998-5956) : créée en 1966, la revue est ancrée dans la réalité du terrain, et a pour objectif d’informer, de conseiller et de représenter les intérêts des propriétaires gestionnaires de monuments historiques privés. À parution trimestrielle, elle décline des rubriques variées sur la forme : interview, entretien, reportages, nouvelles et sur le fond : découverte de monuments et jardins, conseils pratiques en matière de conservation, d’ouverture et d’animation, présentation de schémas de transmission, analyse historique d’un meuble ou d’un objet, exemples d’opération de mécénat, etc.
  • Les Hors-série Côté jardins : La Demeure historique sort chaque printemps un supplément Côté jardins. Ce numéro spécial de 80 pages s’efforce de répondre à la fois aux attentes et questions en matière d’entretien, de restauration mais aussi d’ouverture au public tout en étant en prise directe avec l'actualité.
  • Les Cahiers de la Demeure historique (ISSN 1768-9600) : réservée aux adhérents, en complément de la revue, cette lettre trimestrielle lancée en 2001 est destinée à apporter des réponses concrètes à des questions récurrentes liées aux monuments historiques privés comme le droit social, les abords des monuments historiques, la sécurité, la restauration, etc.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 29 janvier 1965.
  2. Statuts de l'association
  3. Chantal Lacroix et Ministère de la Culture et de la Communication, Secrétariat général, Département des études, de la prospective et des statistiques (préf. Guillaume Boudy), Chiffres clés 2013 : Statistiques de la culture, Paris, La Documentation française, (ISBN 978-2-11-007593-2), p. 47 et 49.
  4. Joachim Carvallo et l'œuvre de La Demeure historique par Alix de Guitaut-Vienne ; préface de Jean de Lambertye, Le Cercle du patrimoine, 2004, (ISBN 3-9522154-6-5)
  5. a, b et c Demeure historique, no 135, 4e trimestre 1999.
  6. Règlement intérieur de l'association
  7. Le groupe national sur le patrimoine 8 associations reconnues d'utilité publique constituent, avec l'aide de l'association "Les journées juridiques du patrimoine", le "G8 du patrimoine" : Fédération nationale des associations de sauvegarde des sites et ensembles monumentaux ; La Demeure historique ; Ligue urbaine et rurale ; Maisons paysannes de France ; Société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France ; Union REMPART ; Vieilles maisons françaises ; La Sauvegarde de l'Art français
  8. « Partenaires - La Demeure historique », sur le site des Journées européennes du patrimoine.
  9. « Création de la Fondation Demeure historique pour l'avenir du patrimoine », communiqué de presse, 16 mai 2008, sur le site de la Demeure historique.
  10. « Organisations membres - France », sur le site d'Europa Nostra.