La Dénonciation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour le film de 2011 sorti au Québec sous le même nom, voir Seule contre tous (film).

La Dénonciation est un film français réalisé par Jacques Doniol-Valcroze, sorti en 1962.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Michel Jussieu, un producteur de cinéma, revient un matin dans le cabaret où il a oublié son chandail. Il est le témoin involontaire du meurtre d’un journaliste d’extrême droite. Il reconnaît Eléonore et Patrice, membres d'une organisation politique secrète, connus depuis les années de Résistance. Il est assommé et se réveille en présence du commissaire Malferrer, chargé de l’enquête. Innocent, Michel nie son implication dans ce meurtre mais ne peut se résoudre à dénoncer les vrais coupables. Car Michel est hanté par le souvenir d'un autre interrogatoire 20 ans plus tôt, où, devant la Gestapo, il a craqué. Devra-t-il garder le silence ou bien se livrer à une nouvelle dénonciation ?

C'est l'un des deux seuls films à aborder le sujet de l'OAS à l'époque de la Nouvelle Vague, avec Le Petit Soldat (1961) de Jean-Luc Godard[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Noël Simsolo, « La D2nonciation (1961) », dans Dictionnaire de la Nouvelle Vague (lire en ligne)
  2. « La dénonciation », sur tv5monde.com (consulté le 17 mars 2018)
  3. (en) « 10 edition. 1962 Awards », Festival de Saint-Sébastien (consulté le 17 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]