La Cité sans nom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Cité sans nom
Image illustrative de l'article La Cité sans nom
The Nameless City,
illustration de leothefox[1].
Publication
Auteur Howard Phillips Lovecraft
Titre d'origine The Nameless City
Langue Anglais américain
Parution Drapeau : États-Unis ,
The Wolverine
Traduction française
Traduction Yves Rivière
Parution
française
La Cité sans nom, dans le recueil Je suis d'ailleurs,
Denoël, coll. « Présence du futur » no 45, 1961
Intrigue
Genre Nouvelle fantastique

La Cité sans nom (The Nameless City) est une nouvelle de Howard Phillips Lovecraft, rédigée probablement de la mi-janvier 1921 à la fin du mois, puis publiée en novembre 1921 dans le fanzine The Wolverine[2].

Lovecraft y évoque pour la première fois le poète fictif Abdul al-Hazred[3].

La courte nouvelle de 5 070 mots est ensuite republiée dans le pulp Fanciful Tales à l'automne 1936[4],[2], puis dans Weird Tales en novembre 1938[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

La Cité sans nom,
illustration d'Angela Sprecher[5].

Un explorateur découvre une cité enfouie au milieu du désert arabe. Au plus profond des tunnels, il découvre des fresques évoquant une attaque de la ville ainsi que des momies d'êtres reptiliens. Il finit par comprendre que ceux-ci étaient les habitants de la cité. Il conclut que c'est de cet endroit que l'arabe dément Abdul al-Hazred avait rêvé avant d'écrire ces vers :

''That is not dead which can eternal lie

And with strange aeons even death may die"

« N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://leothefox.deviantart.com/
  2. a, b et c Joshi et Schultz 2004, p. 181.
  3. Joshi et Schultz 2004, p. 182.
  4. (en) Howard Phillips Lovecraft, « The Nameless City », Fanciful Tales of Time And Space, New York, Shepherd & Wollheim, vol. 1, no 1,‎ , p. 5-18 (lire en ligne).
  5. http://sprech4rt.tumblr.com/post/153819979546/these-are-very-old-but-ive-decided-i-need-to-put

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan Clore, « Overdetermination and Enigma in Alhazred's Cryptic Couplet », Lovecraft Studies, West Warwick, Necronomicon Press, no 34,‎ , p. 11-13.
  • William Fulwiler (trad. Joseph Altairac), « E.R.B. et H.P.L. », Études lovecraftiennes, Ermont, Joseph Altairac, no 7,‎ , p. 71-84.
  • (en) Michael Garrett, « Spectre Loci : An Interpretation of « The Nameless City » », Lovecraft Studies, West Warwick, Necronomicon Press, no 45,‎ , p. 22-24.
  • (en) S. T. Joshi et David Schultz, An H. P. Lovecraft Encyclopedia, New York, Hippocampus Press, (1re éd. 2001), 362 p. (ISBN 0-9748789-1-X, présentation en ligne).