La Cité infernale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Cité infernale
Auteur Gregory Keyes
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Fantasy
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Infernal City
Éditeur Del Rey Books
Lieu de parution États-Unis
Date de parution
ISBN 978-0-345-50801-0
Version française
Traducteur Guillaume Le Pennec
Éditeur Fleuve noir
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Couverture Paul Youll
Nombre de pages 349
ISBN 978-2265092549
Série The Elder Scrolls
Chronologie

La Cité infernale (titre original : The Infernal City) est le premier tome d'un cycle de deux romans écrits par Gregory Keyes qui suivent l'histoire de l'univers The Elder Scrolls se déroulant entre les événements dépeints dans les jeux vidéo Oblivion et Skyrim. Publié aux États-Unis par Del Rey Books en 2009[1], il a été traduit en français et publié par les éditions Fleuve noir en 2011[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

L'histoire s'ouvre alors que cela fait maintenant quarante-cinq ans que les événements d'Oblivion sont arrivés. La cite volante d'Umbriel a commencé à voyager à travers Tamriel, la mort l'accompagnant partout où elle va. On rencontre ensuite Annaïg Hoïnart, une jeune fille bretonne âgée de dix-sept ans, et son ami Mere-Glim, dit Glim, un Argonien, qui se retrouvent accidentellement sur Umbriel et sont par la suite capturés par ses habitants. Pendant ce temps-là, Sul, un elfe noir, rejoint le prince Attrebus Mede, fils de l'empereur Titus Mede, dans sa recherche d'un moyen d'arrêter la ville, et Colin Vineben, un inspecteur du Penitus Oculatus, se met à la recherche de ce dernier.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Annaïg Hoïnart, une jeune fille bretonne
  • Colin Vineben, un inspecteur du Penitus Oculatus
  • Mere-Glim, un Argonien, le meilleur ami d'Annaig
  • Attrebus Mede, le fils de l'empereur Titus Mede et prince de Cyrodiil
  • Sul, un elfe noir qui voyage avec Attrebus

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bibliography: The Infernal City », sur Internet Speculative Fiction Database (consulté le 13 avril 2015)
  2. « La Cité infernale », sur NooSFere (consulté le 13 avril 2015)