La Chute du Président

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Chute du Président
Titre québécois L'Ultime Assaut
Titre original Angel Has Fallen
Réalisation Ric Roman Waugh (en)
Scénario Katrin Benedikt
Creighton Rothenberger
Acteurs principaux
Sociétés de production Campbell Grobman Films
Eclectic Pictures
G-BASE
Millennium Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
film d'action
Durée 121 minutes
Sortie 2019

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Chute du Président ou L'Ultime Assaut[1] au Québec (Angel Has Fallen) est un film américain réalisé par Ric Roman Waugh, sorti en 2019. Après La Chute de la Maison-Blanche (2013) et La Chute de Londres (2016), il s'agit du troisième opus d'une série de films mettant en scène le personnage de Mike Banning, incarné par Gerard Butler.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au début du film, l'agent du Secret Service Mike Banning combat violemment des soldats d'élite, dans un centre d'entraînement opéré par la société paramilitaire Salient Global, qui appartient à son ex-collègue des forces spéciales et ami Wade Jennings. Par ailleurs, Banning cache à son entourage qu'il souffre de migraines, d'insomnie et de maux de dos et consulte plusieurs médecins pour les traiter. Plus tard, il accompagne le Président des États-Unis, Alan Trumbull, à une partie de pêche sur une rivière. Sur le bateau de pêche, lorsque ses douleurs l'empêchent de poursuivre son travail, il demande à être remplacé par un collègue. Près de la rive, Banning aperçoit un essaim se diriger vers le site et comprend qu'il s'agit de drones. Malgré l'importance du dispositif de sécurité, les hommes sur place sont tués, sauf Banning et Trumbull, ce dernier devant la vie au premier.

Banning se réveille à l'hôpital, où il apprend que le Président est inconscient et lui, menotté, son ADN ayant été retrouvé sur le dispositif de lancement. Accusé d'avoir attenté à la vie du Président par l'agent du FBI Helen Thompson, il est amené par convoi sécurisé vers un centre de détention haute sécurité. En cours de route, Banning est enlevé, mais parvient à tuer ses ravisseurs. Il découvre qu'il les avait rencontré au centre d'entraînement de Salient Global et comprend que Jennings l'a piégé. Dès que son évasion est connue des autorités, toutes les forces policières du pays sont lancées à ses trousses, faisant de lui le fugitif le plus recherché des États-Unis. Banning appelle sa femme Leah et lui dit qu'il est vivant. Cet appel permet à Thompson de retracer le fugitif, ce qui mène à une course poursuite. Ayant échappé aux policiers à ses trousses, il se rend chez son père, Clay, un ancien rat des tunnels qui vit en reclus dans un bois. Entre-temps, le vice-président Martin Kirby est assermenté comme Président par intérim, étant donné que Trumbull est inconscient. Ayant reçu des preuves impliquant des hackers russes, Kirby accuse la Russie d'avoir comploté l'assassinat de Trumbull et annonce des représailles massives.

Avec Clay, Mike parle du passé avec amertume. Dans la nuit, son père le réveille et lui explique que des hommes se dirigent vers la cabane. Les deux s'enfuient dans un tunnel, puis Clay fait sauter des explosifs autour de la cabane, tuant tous les agresseurs potentiels. Le lendemain matin, après avoir rassemblé les corps contre un mur de la cabane, Mike quitte les lieux avec son père, s'arrangeant pour se faire prendre en photo par un radar routier avec les coordonnées de la cabane. Il révèle ensuite à Clay qu'il a une femme et une fille, ce qui trouble son père. Pendant que Banning se dirige vers l'hôpital où se trouve le Président, sa femme et sa fille font l'objet d'une tentative d'enlèvement mais Clay tue les ravisseurs et se présente à sa belle-fille. De son côté, le Président par intérim Kirby se révèle être le véritable cerveau derrière la tentative d'assassinat de Trumbull, le considérant comme un faible et voulant redéclencher le conflit contre la Russie.

Thompson, informée par Banning, découvre les cadavres avec un message accusant Salient, sur qui elle avait enquêté auparavant en Irak, et envisage l'idée que Banning a été piégé. Avec son partenaire, l'agent Ramirez, elle rencontre Jennings, mais il les tue tous les deux, et décide de finir sa tâche en éliminant le Président. Trumbull redevient conscient et apprend que Kirby veut entrer en guerre avec la Russie pour riposter, ce que Trumbull refuse.

Banning arrive à l'hôpital et se livre aux agents du Secret Service. Amené auprès de Trumbull, ce dernier ordonne sa libération, démontrant toute sa confiance. Lorsqu'une alerte au gaz est déclenchée, Banning conclut que Jennings veut faire exploser l'hôpital. Le Président et son escorte armée quittent rapidement les lieux, mais sont bloqués par Jennings et ses commandos. Après plusieurs combats, Banning détruit l'hélicoptère de Jennings, puis les deux s'engagent dans un duel à mort qui se conclut par Banning poignardant son ancien camarade, le tuant.

Plus tard, Banning est officiellement disculpé tandis que le vice-président Kirby est arrêté pour trahison grâce aux preuves découvertes par Thompson. Clay décide de vivre avec son fils et sa famille. Se sentant coupable de son incapacité à protéger Trumbull ainsi que d'avoir caché ses maladies, Banning offre sa démission, que le Président refuse, lui pardonnant ses erreurs et offrant à Banning une promotion au poste de directeur du Secret Service.

Dans une scène supplémentaire au cours du générique de fin, Mike Banning et son père Clay suivent une séance de thérapie mentale dans un centre spécialisé ; on les fait allonger dans une piscine simulant l'impesanteur, mais ils paniquent lorsque la lumière s'éteint subitement.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[2]; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[3]

Production[modifier | modifier le code]

En octobre 2016, il est annoncé qu'un troisième film dans lequel Gerard Butler reprend son rôle de Mike Banning, sur lequel l'acteur est également producteur[4]. En juillet 2017, Ric Roman Waugh est confirmé comme réalisateur du film[5].

En janvier 2018, Holt McCallany est confirmé dans le rôle de Wade Jennings[6]. Quelques jours plus tard, il est rejoint par Jada Pinkett Smith et Tim Blake Nelson[7],[8]. En février 2018, c'est au tour de Piper Perabo[9] de remplacer Radha Mitchell dans le rôle de Leah Banning.

En mars 2018, Lance Reddick est annoncé dans le rôle Gentry, directeur des services secrets[10]. Michael Landes obtient quant à lui le rôle du chef de cabinet de la Maison-Blanche, Sam Wilcox[11]. Aaron Eckhart, qui a joué le président Benjamin Asher dans les deux premiers films, ne reviendra pas dans le rôle puisque le personnage de Freeman l'a remplacé dans le poste de président.

Le tournage débute en à Virginia Water Lake, dans le Berkshire en Angleterre[12]. Il a lieu également à Aldershot et à Sofia en Bulgarie[13].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Sur le site Rotten Tomatoes, le film détient une cote d'approbation de 39 % basé sur 172 commentaires, avec une note moyenne de 4,9710. Le consensus critique du site Web est le suivant: "Taillé dans la même étoffe rugueuse que ses prédécesseurs, La Chute du Président complète une trilogie d'action pour le moins oublieuse et d'une manière convenablement médiocre". Sur Metacritic, le film a un score moyen pondéré de 45 sur 100, basé sur 32 critiques, indiquant "des critiques mitigées ou moyennes". Les spectateurs interrogés par CinemaScore ont attribué au film une note moyenne de "A –" sur un A + à F. Sur le même score a été obtenu par ses prédécesseurs, tandis que ceux de PostTrak lui ont attribué une moyenne de 4,5 étoiles sur 5 et une recommandation «absolue» de 64 %.

Box office[modifier | modifier le code]

Pour un budget estimé à 40 000 000 $[14], le film en a rapporté près de 118 810 769 $ à la date du au niveau mondial[15]. Bien que rapportant moins que les deux précédents opus à l'international, le film est clairement un succès financier pour les producteurs et le studio Lionsgate.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 69 030 436 $ 5 (en cours)

Monde Total mondial 133 365 452 $ 5 (en cours)

Sortie vidéo[modifier | modifier le code]

Le film sort en DVD, Blu-ray et VàD le édité par M6 Vidéo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'Ultime assaut », sur cinoche.com,
  2. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage
  3. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 25 octobre 2019)
  4. (en) Diana Lodderhose, « Gerard Butler Heads To Millennium Films' Threequel 'Angel Has Fallen' », Deadline, (consulté le 2 novembre 2016)
  5. (en) Justin Kroll, « ‘Shot Caller’ Director Boards ‘Olympus Has Fallen’ Sequel ‘Angel Has Fallen’ », Variety, (consulté le 27 juillet 2017)
  6. (en) Dominic Patten, « ‘Mindhunter’s Holt McCallany Joins Gerard Butler In ‘Angel Has Fallen’ », Deadline, (consulté le 11 janvier 2018)
  7. (en) Mike Fleming Jr., « Jada Pinkett Smith, Daughter Willow & Mom Adrienne Set Facebook Talk Show: Sundance », sur Deadline,
  8. (en) Amanda N'Duka, « Tim Blake Nelson Boards ‘Angel Has Fallen’ », Deadline, (consulté le 27 février 2018)
  9. (en) Amanda N'Duka, « Piper Perabo Boards Gerard Butler-Toplined Sequel ‘Angel Has Fallen’ », Deadline, (consulté le 13 février 2018)
  10. (en) Gregg Lilday, « Lance Reddick Joins Gerard Butler in 'Angel Has Fallen' », The Hollywood Reporter, (consulté le 12 mars 2018)
  11. (en) Amanda N'Duka, « Michael Landes Joins ‘Angel Has Fallen’; Craig Di Francia Cast In ‘The Irishman’ », Deadline, (consulté le 21 mars 2018)
  12. (en) Catarina Demony, « Angel Has Fallen filming: Preparations under way for shooting in Virginia Water as crews spotted at popular beauty spot », Get Surrey, (consulté le 27 février 2018)
  13. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  14. [1]
  15. [2]

Liens externes[modifier | modifier le code]