La Chaux-des-Breuleux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la géographie de la Suisse
Cet article est une ébauche concernant la géographie de la Suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Chaux.
La Chaux-des-Breuleux
Blason de La Chaux-des-Breuleux
Héraldique
Vue de La-Chaux-des-Breuleux sous la neige.
Vue de La-Chaux-des-Breuleux sous la neige.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Jura
District Franches-Montagnes
Communes limitrophes
(voir carte)
Les Breuleux, Muriaux, Saignelégier, Tramelan, Mont-Tramelan, Courtelary
Maire Lucien Baume
Code postal 2345
N° OFS 6744
Démographie
Population 99 hab. (31 décembre 2013)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 13′ 25″ N 7° 01′ 45″ E / 47.223611, 7.02918447° 13′ 25″ Nord 7° 01′ 45″ Est / 47.223611, 7.029184
Altitude 1 016 m
Superficie 405 ha = 4,05 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton du Jura

Voir sur la carte administrative du Canton du Jura
City locator 14.svg
La Chaux-des-Breuleux

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
La Chaux-des-Breuleux

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
La Chaux-des-Breuleux
Liens
Site web www.breuleux.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

La Chaux-des-Breuleux est une commune suisse du canton du Jura, située dans le district des Franches-Montagnes.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Chaux-des-Breuleux fait partie de la seigneurie des Franches-Montagnes jusqu'en 1792[3]. Elle est ensuite rattachée aux départements du Mont-Terrible (1793-1800), puis du Haut-Rhin (1800-1814), avant d'être englobée dans le bailliage des Franches-Montagnes et, enfin, le district des Franches-Montagnes[3],[4]. En 1978, ce dernier est l'un des trois districts qui forme le nouveau canton du Jura.

L'année 1913 est marquée par l'arrivée du chemin de fer et l'ouverture d'une poste[4].

En juillet 2012, les habitants de la commune acceptent d'être intégrés au Parc naturel régional du Doubs[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de La Chaux-des-Breuleux s'est élevée à 166 habitants en 1850, 208 en 1900, 211 en 1920, 132 en 1950, 82 en 1980 et 98 en 2000[3].

Économie[modifier | modifier le code]

Une tourbière a été exploitée, à l'est du village, jusqu'en 1966[3]. En 1918, une partie des tourbières est vendue par la commune à la Société de l'industrie chimique de Bâle[4]. En 1974, la tourbière devient une réserve naturelle[4].

Transports[modifier | modifier le code]

La commune de la Chaux-des-Breuleux est desservie par la Ligne Le Noirmont – Tramelan – Tavannes des Chemins de fer du Jura depuis décembre 1913.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. a, b, c et d Claude Rebetex, « Chaux-des-Breuleux, La », Dictionnaire historique de la Suisse,‎ (lire en ligne)
  4. a, b, c, d et e « Chronologie jurassienne », sur http://www.chronologie-jurassienne.ch/fr/ (consulté le 11 octobre 2015)

Sur les autres projets Wikimedia :