La Chasse au Snark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Chasse au Snark
Image dans Infobox.
Titre original
(en) The Hunting of the SnarkVoir et modifier les données sur Wikidata
Format
Langue
Auteur
Illustration
Henry Holiday (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre
Nonsense verse (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Date de parution
Pays
Éditeur
fichier audio

La Chasse au Snark (en anglais : The Hunting of the Snark), sous-titré Une agonie en huit chants (An Agony in 8 Fits) est un récit sous forme de poème écrit par Lewis Carroll et publié en 1876.

Argument[modifier | modifier le code]

C’est un parangon de l’absurde, ayant pour cadre la chasse d’un animal fantastique, le Snark.

Les personnages, menés par l’Homme à la cloche, sont eux aussi délirants (un boucher, un castor, un boulanger, etc.).

L’histoire se clôt par la disparition du boulanger quand il se rend compte que le Snark qu’il a trouvé est un Boujeum.

Autour du texte[modifier | modifier le code]

De nombreux mots sont totalement inventés, comme dans d’autres récits de l’auteur (le Jabberwocky par exemple).


L'illustration[modifier | modifier le code]

Le récit est accompagné de dix illustrations d’Henry Holiday (en).

Les différentes traductions[modifier | modifier le code]

  • Louis Aragon
  • Jacques Roubaud chez Gallimard
  • Jean-Luc Fradet aux éditions Globophile en 2019, accompagnée d'une version audio
  • Normand Baillargeon, chez Lux (Montréal)
  • Ivan Riaboff, La chasse au Scrapquin, aux éditions Baleine (Paris)

Utilisation du concept de Snark dans différents domaines scientifiques[modifier | modifier le code]

  • physique : le Boojum est un phénomène de superfluidité[1]
  • théorie de graphes : le Snark est utilisé par la théorie des graphes[2]
  • hydrologie : le poème de Lewis Caroll a été parodié dans un article [3] publié dans une revue scientifique bien connue pour critiquer avec humour les rivalités existantes dans la communauté scientifique
  • géographie, une île du Snark et un rocher Boojum existent dans les îles d'Andaman et Nicobar Islands dans la Baie du Bengal

Références[modifier | modifier le code]

  1. N. David Mermin, Boojums all the way through: Communicating science in a prosaic age, Cambridge University Press, (ISBN 0-521-38880-5, lire en ligne Inscription nécessaire), xii
  2. Martin Gardner, « Mathematical Games », Scientific American, vol. 4, no 234,‎ , p. 126–130 (DOI 10.1038/scientificamerican0476-126, Bibcode 1976SciAm.234d.126G)
  3. Vazken Andréassian, Nicolas Le Moine, Thibault Mathevet, Julien Lerat, Lionel Berthet et Charles Perrin, « The hunting of the hydrological snark », Hydrological Processes, vol. 23, no 4,‎ , p. 651-654 (DOI 10.1002/hyp.7217)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :