La Charrette fantôme (film, 1939)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Charrette fantôme.
La Charrette fantôme
Réalisation Julien Duvivier
Scénario d'après le roman de
Selma Lagerlöf
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 93 minutes
Sortie 1939

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Charrette fantôme est un film français réalisé par Julien Duvivier, sorti en 1939.

Le film a fait partie de la sélection française du festival de Cannes de 1939, lors de sa première édition mort-née. Il est la reprise de La Charrette fantôme (Körkarlen), réalisé par Victor Sjöström, sorti en 1921.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'action se déroule dans une ville imaginaire entre les bas fonds et un foyer de l'Armée du salut. Il s'y trouve une charrette chargée de ramasser les dépouilles des vagabonds morts dans les rues. Son grincement ne serait audible que de ceux qui sont sur le point de mourir et chaque fin d'année, celui qui meurt au douzième coup de minuit, devient à son tour, pour l'année nouvelle le charretier de la mort.

Dans un bouge, Georges dit « l'étudiant », est blessé d'un coup de couteau et, après s'être enfui de l'hôpital, meurt au douzième coup de la Saint-Sylvestre. L'un de ses compagnons, David, fait la connaissance d'Édith, une sœur de l'Armée du salut, qui s'efforce de le ramener dans le droit chemin. La jeune fille, malade, y laissera sa vie, mais triomphera de l'esprit du mal.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]