La Brochure mensuelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Brochure mensuelle
Image illustrative de l’article La Brochure mensuelle

Périodicité mensuelle
Genre Presse anarchiste
Date de fondation 1923
Date du dernier numéro 1938
Ville d’édition Paris

Propriétaire Groupe de propagande par la brochure[1]
Directeur de publication Émile Bidault

La Brochure mensuelle est une publication périodique anarchiste éditée de 1923 à 1938 (182 numéros) à l'initiative de Émile Bidault.

La spécificité de la publication est sa forme de brochure thématique, composé d’un texte unique par livraison, soit un « classique » de l’anarchisme, soit un texte en rapport avec l'actualité du moment.

Éléments historiques[modifier | modifier le code]

En 1923, Émile Bidault s'installe comme libraire-éditeur au 39 rue de Bretagne, à Paris 3e[2]. C’est là qu’il accomplit son œuvre principale : la publication de La Brochure mensuelle, collection de textes anarchistes désormais considérés comme des classiques, mais aussi études d’actualité politique et sociale[3].

Le typographe anarchiste bulgare Nikola Tchorbadieff contribue à la réalisation de la publication en tant que salarié de l'imprimerie[4].

En 1931, le « Groupe de propagande par la brochure » présente son travail au lecteur en ces termes : « Nous estimons que la diffusion des principes libertaires, que le libre examen et la juste critique de ce qui est autour de nous ne peuvent que favoriser le développement intégral de ceux qui nous lirons. Montrer combien l’autorité est irrationnelle et immorale, la combattre sous toutes ses formes, lutter contre les préjugés, faire penser. Permettre aux hommes de s’affranchir eux-mêmes d’abord, des autres ensuite : faire que ceux qui s’ignorent naissent à nouveau, préparer pour tous, ce qui est déjà possible pour les quelques-uns que nous sommes, une société harmonieuse d’hommes conscients, prélude d’un monde de liberté et d’amour »[5],[6],[7].

Publications notoires[modifier | modifier le code]

  • Sébastien Faure, Propos d'éducateur : modeste traité d'éducation physique, intellectuelle et morale, no 127-128, juillet-, Gallica.
  • Pietro Gori, Les procès anarchistes : défense faite par Pietro Gori devant le tribunal de Gênes : , n°153, .
  • Marcel Dieu, Bakounine et sa Confession, suivi de La légende de la dictature chez Bakounine, no 155-156, 1935.

Hors collection[modifier | modifier le code]

  • Madeleine Pelletier, L’Émancipation sexuelle de la femme, Paris, Groupe de propagande par la brochure, 1926.

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

  • René Bianco, Répertoire des périodiques anarchistes de langue française : un siècle de presse anarchiste d’expression française, 1880-1983, thèse de doctorat, université d’Aix-Marseille, 1987, 3503 pages, pp.291-293.
  • René Bianco, Répertoire des périodiques anarchistes de langue française : un siècle de presse anarchiste d’expression française, 1880-1983, thèse de doctorat, université d’Aix-Marseille, 1987, 3503 pages, Éditions de La Brochure mensuelle.

Sources primaires[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Julie Abbou, Anarchisme et féminisme au prisme de la langue, in Jean-Christophe Angaut, Daniel Colson, Mimmo Pucciarelli, Philosophie de l’Anarchie, Théories libertaires, pratiques quotidiennes et ontologie, Atelier de création libertaire, pp. 401-424, 2012, lire en ligne.
  2. René Bianco, Répertoire des périodiques anarchistes de langue française : un siècle de presse anarchiste d’expression française, 1880-1983, thèse de doctorat, université d’Aix-Marseille, 1987, 3503 pages, Imprimerie de la Brochure mensuelle (Paris).
  3. Jean Maitron, Guillaume Davranche, Dictionnaire des anarchistes, « Le Maitron », 2014 : Émile Bidault.
  4. Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, « Le Maitron » : Nikola Tchorbadieff.
  5. Caroline Granier, « Nous sommes des briseurs de formules » : les écrivains anarchistes en France à la fin du dix-neuvième siècle, thèse de doctorat en lettres modernes sous la dir. de Claude Mouchard, Université Paris-VIII, 2003, lire en ligne, lire en ligne.
  6. Gérard Lecha, Cinq milliards d'otages, Les Lettres libres, Éditions Vrac, 1986 note 4, page 223.
  7. wikisource.