La Bombe P

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Bombe P
Sept milliards d'hommes en l'an 2000
Auteur Paul R. Ehrlich et Anne H. Ehrlich
Pays États-Unis
Préface David Brower
Genre Essai
Version originale
Langue Anglais
Titre The Population Bomb
Éditeur Sierra Club/Ballantine Books
Date de parution 1968
ISBN 1568495870
Version française
Éditeur Les Amis de la Terre
Date de parution 1971

La Bombe P (The Population Bomb) est un ouvrage écrit par Paul R. Ehrlich (professeur à l'Université Stanford), avec l'aide de sa femme Anne H. Ehrlich, en 1968. Il traite de la question de la surpopulation humaine.

Description[modifier | modifier le code]

La thèse du livre prédit qu'une famine massive aura lieu au cours des années 1970 et 1980, notamment à cause de la croissance de la population mondiale, et demande que des actions politiques soient immédiatement mises en place pour limiter la croissance démographique.

Succès d'édition, le livre s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires et a contribué à la prise de conscience collective sur les problématiques de population et d'environnement dans les années 1960 et 1970[1].

Controversé, le livre est critiqué pour son ton alarmiste et sa prédiction inexacte, mais, d'après Paul et Anne Ehrlich, il a rempli son rôle en sensibilisant la population aux questions environnementales et en introduisant la taille de la population dans le débat sur l'avenir de l'humanité. Suite à la publication du livre, Paul Ehrlich, Richard Bowers et Charles Remington ont fondé l'association Zero Population Growth.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paul R. Ehrlich et Anne H. Ehrlich, "The Population Bomb Revisited". Electronic Journal of Sustainable Development, volume 1, pages 63–71, 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]