La Bohémienne endormie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Bohémienne endormie
Henri Rousseau - La zingara addormentata.jpg
Artiste
Date
1897
Technique
Dimensions (H × L)
129,5 × 200,7 cm
Localisation
Numéro d’inventaire
646.1939Voir et modifier les données sur Wikidata

La Bohémienne endormie est une peinture à l'huile du peintre Henri Rousseau. Exécutée en 1897, cette représentation fantasmatique d'un lion et d'une femme endormie un soir de pleine lune est une des peintures naïves les plus connues. Rousseau l'a présentée pour la première fois au public lors du treizième Salon des indépendants. Il a tenté ensuite de la vendre au maire de Laval, sa ville natale, mais sans succès. Elle échut en fait dans la collection privée d'un marchand de charbon parisien où elle resta jusqu'en 1924, lorsqu'elle fut redécouverte par le critique d'art Louis Vauxcelles.

Daniel-Henry Kahnweiler décida de la présenter dans sa galerie à partir de 1924, bien qu'une controverse sur son authenticité éclatât. Cependant, la toile est authentique et Rousseau publia même un texte pour la commenter, ce qu'il ne fit que pour quelques tableaux.

La toile est aujourd'hui exposée au Museum of Modern Art de New York après qu'elle a été acquise par l'historien d'art Alfred Barr[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sybil Gordon Kantor, Alfred H. Barr, Jr. and the Intellectual Origins of the Museum of Modern Art, MIT Press, (ISBN 978-0-262-61196-1 et 0262611961, lire en ligne), p. 66.
  2. Dora Vallier, Henri Rousseau, Crown Publihers, (ISBN 0517536978), p. 61.

Liens externes[modifier | modifier le code]